Facteurs de risque de récidive lithiasique après prise en charge urologique des calculs

05 novembre 2020

Auteurs : F. Baowaidan, A. Zugail, Y. Lyoubi, T. Culty, S. Lebdai, E. Brassart, P. Bigot
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 712-713
Objectifs

Il est décrit que près d’un patient sur deux récidive une migration lithiasique après un premier épisode de colique néphrétique. L’objectif de cette étude était de déterminer le taux de récidive lithiasique après la prise en charge urologique d’un calcul urinaire et d’identifier des facteurs de risque de récidive.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique et inclus les patients pris en charge pour un calcul du haut appareil urinaire dans un hôpital universitaire entre mai 2014 et janvier 2017. Nous avons évalué les caractéristiques démographiques, les caractéristiques des calculs et la survenue ou non d’une récidive lithiasique aux dernières nouvelles. Nous avons comparé les caractéristiques clinicopathologiques des patients avec ou sans récidive.

Résultats

Pendant cette période 265 patients ont été traités pour un calcul urinaire du haut appareil urinaire. Au total, 190 patients ont été inclus dans l’étude dont 115 hommes (60,5 %). L’âge médian et l’IMC médian des patients étaient respectivement de 57,5 ans et 25,2. Une analyse biochimique des calculs a été effectuée chez 117 (61,5 %) patients. Les calculs les plus fréquents étaient les calculs d’oxalate de calcium monohydraté (n =44 ; 23,2 %), les calculs mixtes (n =39 ; 20,5 %), les calculs d’oxalate de calcium dihydraté (n =13 ; 6,8 %) et les calculs d’acide urique (n =11 ; 5,8 %). Au terme d’un suivi médian de 32 mois (13–61), 49 patients (25,8 %) avaient présenté une récidive lithiasique. En analyse univariée, les facteurs de risque de récidive étaient un IMC supérieur à 25 (HR : 2 ; p <0,05), un diabète (HR : 3,73 ; p <0,008), un tabagisme (HR : 3,1 ; p <0,039) alors que l’âge (HR : 0,96 : p <0,003) et l’hypertension artérielle (HR : 0,37 ; p <0,027) étaient des facteurs protecteurs. En analyse multivariée, l’âge, le diabète, le tabagisme et l’hypertension artérielle restaient des facteurs pronostiques (Fig. 1, Tableau 1, Tableau 2).

Conclusion

Dans cette étude 25,9 % des patients avaient présenté une récidive lithiasique après un suivi médian de 32 mois. Le diabète, le tabagisme étaient des facteurs de risque de récidive alors que l’âge et l’hypertension artérielle étaient des facteurs protecteurs.




 




Fig. 1
Fig. 1. 

Courbes de survie sans récidive Kaplan-Meier.





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 - Caractéristiques des patients et des calculs.







Tableau 2 - Analyse univariée et multivariée, analyse de régression de COX facteurs de prédiction pour 190 patients ont été traités pour un calculs du haut appareil urinaire par urétérorénoscopie.



Légende :
HR : hazard ratio ; CI : confidence interval.







© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.