Exposition au chlordécone et cancer de la prostate. Interactions avec les gènes codants pour les œstrogènes

25 novembre 2015

Auteurs : L. Brureau, E. Emeville, S. Ferdinand, J. Thome, M. Romana, P. Blanchet, L. Multigner
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 755
Objectifs

Étudier les interactions entre l’exposition au chlordécone, un insecticide avec des propriétés hormonales œstrogéniques, et les polymorphismes fonctionnels des gènes codants pour les œstrogènes et le risque de survenue de cancer de la prostate.

Méthodes

Étude cas-témoins, incluant 498 cas incidents de cancer de la prostate et 565 témoins. L’exposition au chlordécone a été évaluée par son dosage dans le sang. Les polymorphismes de cinq gènes, impliqués dans le métabolisme des œstrogènes, CYP17 (rs743572), CYP19 (rs60271534), COMT (rs4680), CYP1B1 (rs1056836) et UGT1A1 (*28) ont été caractérisés selon la méthode SNaPshot (pour les SNPs) ou par analyse de la taille des produits de PCR (pour les STRs). Les sujets ont été classés par quartiles d’exposition au chlordécone en fonction de la distribution chez les témoins. Les interactions ont été estimées par régression logistique, en stratifiant en fonction des allèles.

Résultats

Les sujets classés dans le 4e quartile d’exposition et porteurs d’un nombre de répétitions (TTTA)n >7 pour CYP19 présentent un risque significativement augmenté de cancer de la prostate (odds ratio [OR] : 3,2 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95 %] : 1,5–6,9) alors que les porteurs d’un nombre de répétitions<7 ne présentent pas de risque augmenté (OR : 1,2 ; IC95 % : 0,8–1,7).

Conclusion

L’association entre l’exposition au chlordécone et le risque de survenue de cancer de la prostate apparaît modulée par la présence du variant fonctionnel rs60271534 du gène codant pour l’aromatase. Ce variant, caractérisé par un nombre élevé de répétitions, confère à l’aromatase un pouvoir catalytique accru. Ces résultats soutiennent le rôle des œstrogènes, dans la survenue du cancer de la prostate.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.