Exploration chirurgicale d’une douleur testiculaire aiguë suspecte de torsion du cordon spermatique chez l’adulte : étude d’une population de 468 cas

05 novembre 2020

Auteurs : V. Dang, F. Lannes, F. Bardet, M. Chabenes, I. Dominique, C. Gaillard, V. Gaillard, M. Hulin, A. Manuguerra, K. Kaulanjan, X. Matillon, A. Mauger de Varennes, C. Michiels, U. Pinar, C. Plassais, E. Seizilles De Mazancourt, N. Szabla, M. Vallée, B. Pradere, Z. Khene
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 816
Objectifs

La douleur testiculaire aiguë (DTA) est un motif fréquent de consultation aux urgences. Bien connue des pédiatres de par l’urgence chirurgicale que représente la torsion du cordon spermatique (TCS), elle ne doit pas être négligée chez l’adulte. L’objectif de cette étude était d’analyser les caractéristiques démographiques et périopératoires des DTA explorées au bloc opératoire chez les patients adultes de plus de 30 ans.

Méthodes

Il s’agit d’une une étude multicentrique rétrospective nationale (TorsAFUF) qui a inclus tous les patients adultes de plus de 30 ans pris en charge pour une DTA suspecte de TCS dans 14 centres hospitaliers. Les caractéristiques démographiques, les données peropératoires et postopératoires ont été recueillies. Une régression logistique a été réalisée pour rechercher les facteurs associés à une TCS dans cette population particulière.

Résultats

L’étude a inclut 486 patients (Tableau 1). L’âge médian était de 36 ans (32–41) La douleur testiculaire brutale a été le signe fonctionnel le plus fréquent (81,84 %). Une échographie préopératoire a été réalisée chez 39 % des patients, ayant permis le diagnostic de TCS dans un quart des cas. Le délai entre l’arrivée des patients aux urgences et l’exploration scrotale était de 8h. L’exploration chirurgicale a identifié une TCS chez 46,1 % des patients. Une orchidectomie a été réalisée chez 1 patient sur 10. Les suites opératoires ont été simples dans 87 % des cas. En analyse multivariée, seule la position ascensionnée du testicule semblait apparaître comme un facteur prédictif de TCS dans cette population (OR=2,81, p =0,01) (Tableau 2).

Conclusion

Ces données soulignent la prévalence significative de la TCS chez les patients adultes de plus de 30 ans et la position ascensionnée du testicule à l’examen physique semble être le signe clinique le plus prédictif dans cette population.




 





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 - Caractéristiques des patients de l'étude.







Tableau 2 - Analyses univariée et multivariée pour les variables associées à la TCS dans la population adulte.









© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.