Explantation d’une bandelette tvt et mise en place d’une bandelette sous urétrale autologue aponévrotique chez une patiente neurologique

25 novembre 2019

Auteurs : I. Bentellis, M. El-akri, J. Hascoet, Q. Alimi, B. Brucker, N. Rosenblum, A. Manunta, B. Peyronnet
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 773-774
Objectif

Le taux de complication des bandelettes sous urétrales (BSU) synthétiques est plus élevé dans la population de patients neurologiques. La prise en charge de l’incontinence urinaire d’effort (IUE) dans ce contexte nécessite des solutions adaptées au terrain et au handicap. L’objectif de cette vidéo était de présenter une technique d’explantation de BSU pour érosion prothétique avec placement concomitant de bandelette autologue aponévrotique (BA).

Méthodes

Nous présentons le cas d’une patiente de 48 ans suivie pour insuffisance sphinctérienne neurogène dans un contexte de paraplégique D3 (post myélite), AIS A, avec atrophie médullaire complète et lésion du motoneurone inférieure. La pose d’une bandelette TVT en 2008 avait permis une efficacité initiale avec dégradation progressive de la continence, puis érosion urétrale hémi-circonférentielle en 2019.

Résultats

Une explantation du matériel prothétique ainsi qu’une réparation du défect urétral et la pose d’une bandelette aponévrotique a été réalisée en 140minutes, sous anesthésie locale. L’intervention commence par la réalisation d’une incision vaginale en U inversé. Les deux bras de la BSU sont disséqués de part et d’autre de l’urètre de façon à s’assurer de l’explantation la plus complète de la BSU en disséquant chaque jambage le plus loin possible en rétropubien avant de les sectionner et de retirer la portion urétrale en monobloc. La bandelette autologue est prélevée sur l’aponévrose des grands droits par une incision de Pfannenstiel. La bandelette autologue est mise en tension par deux fils de Prolène 2,0 et amarrée au col et fascia périurétral par 4 points séparés de Prolène 4,0.

Conclusion

La mise en place d’une BA concomitamment à l’explantation d’une BSU érodée est une technique permettant en un seul temps de traiter l’érosion et l’IUE récidivée tout en renforçant la réparation du délabrement urétral. La technique présentée ici apparaît faisable et ses résultats cliniques nécessiteront une évaluation scientifique rigoureuse dans le futur.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.