Existe-t-il une différence de résultats entre la laparoscopie «  hand assisted  » et la laparoscopie robot-assistée pour néphrectomie donneur vivant ?

25 novembre 2015

Auteurs : A. May, C. Bergot, J. Boutin, J. Branchereau, G. Karam, F. Bruyere
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 724
Objectifs

Comparer l’évolution clinique et biologique après néphrectomie donneur vivant par laparoscopie hand assisted (LMA) ou par laparoscopie robot-assistée (LRA).

Méthodes

Étude rétrospective de 2009 à 2014 comparant les résultats de 121 et 51 prélèvements rénaux dans deux services d’urologie français. Dans la LMA la dissection était guidée dès le début par la main de l’opérateur introduite en intra-abdominal, via un abord de Pfannenstiel alors que dans la LRA la dissection était complètement mini-invasive et l’abord de Pfannenstiel était réalisé pour l’extraction du rein. Pour les donneurs, les données comparées étaient : créatininémie, durée d’ischémie chaude, durée opératoire, complications, durée de séjour et pour les receveurs : fonction immédiate du greffon, recours à l’hémodialyse, nombre de rejets traités et fonction rénale à 1 an.

Résultats

Les 2 groupes (LMA et LRA) étaient comparables. En per-opératoire des différences significatives ont été observées : durée d’ischémie chaude : 2,8min±0,3 vs 6,2±0,4 et durée opératoire : 163min±3 vs 233±5. En post-opératoire les complications Clavien 2 à 1 mois étaient : 10,7 % vs 2 % (p =0,054). N’étaient pas significativement différents : la diminution de la créatininémie du donneur à 1 an (28,8μmol/L±1,5 vs 24,9±2,8), la durée de séjour (5,4j±1,1 vs 5,1±1,2), la reprise de fonction du greffon (80,2 % vs 82,4 %), le taux de dialyses (4,1 % vs 1,96 %), le taux de rejets traités (11,6 % vs 19,6 %) et la créatininémie du receveur à 1 an (122μmol/L±4 vs 129,4±6,4).

Conclusion

Si le temps d’ischémie chaude et la durée opératoire étaient significativement plus courts en LMA, il n’existait pas de différence sur la reprise immédiate de la fonction du greffon et les différentes valeurs de créatininémie chez le donneur ou le receveur. Cependant, les complications post-opératoires Clavien 2 semblaient plus importantes en laparoscopie hand assisted .




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.