Evolution des indications et des résultats histologiques et biologiques de la prostatectomie radicale.

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, histo-pronostic
Auteurs : Malavaud B, Mazerolles C, Rischmann P, Bertrand N, Sarramon JP
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 668-671
BUTS : Comparer dans deux groupes de patients opérés avant et après mai 1994, 1) l'incidence des marges positives après prostatectomie radicale, 2) l'incidence de l'élévation secondaire du PSA.
MATÉRIEL ET MÉTHODES : Nous avons recueilli et comparé des variables préopératoires (PSA, score Gleason sur les biopsies, biopsies positives de localisation apicale) et post-opératoires (nombre et localisation des marges positives, élévation secondaire du PSA) dans deux cohortes historiques de 115 et 67 patients ayant bénéficié d'une prostatectomie radicale par voie rétro-pubienne.
RÉSULTATS : Nous intervenons actuellement sur des tumeurs caractérisées par de moindres valeurs de PSA et une moindre proportion de biopsies apicales positives. A l'inverse la proportion de scores de Gleason élevés apparaît plus importante, bien que n'atteignant pas le seuil de signification statistique.La diminution par rapport à notre série initiale de l'incidence de marges chirurgicales et du taux d1échec biologique témoigne de l'amélioration des résultats carcinologiques. La place respective de l'amélioration des techniques et de l'évolution des indications reste à définir.
CONCLUSION : Nous montrons dans cette étude l'évolution dans le temps des indications opératoires et des résultats histologiques et biologiques. L'amélioration documentée des résultats carcinologiques est en partie liée à l'évolution des indications opératoires.