Evaluation du risque hémorragique des adénomectomies transvésicales avec cerclage du col

27 octobre 2001

Mots clés : hypertrophie bénigne de la prostate, Chirurgie, hémorragie, calcul du saignement, transfusion
Auteurs : VAN GLABEKE E, CORSIA G, BARROU B, CONORT P, BITKER MO, RICHARD F
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 1177-1183
But:Evaluation des pertes sanguines et des facteurs prédictifs de complications hémorragiques des adénomectomies prostatiques trans-vésicales. Matériel et méthodes:De janvier 1994 à décembre 1998, 202 patients d'âge moyen 70,5 ± 7,4 ans (46,6 - 89,3 ans), ont été opérés d'un adénome prostatique d'un poids moyen de 86 ± 33 g. L'adénomectomie trans-vésicale a été réalisée avec cerclage du col et aspiration de la loge maintenus pendant 48 heures. En pré-opératoire, 107 patients ont donné du sang (2,8 ± 0,7 culots en moyenne) dans l'éventualité d'une autotransfusion. Les pertes sanguines ont été évaluées : par calcul sur les chiffres d'hématocrite durant l'hospitalisation, par la quantité de sang recueilli en per-opératoire et par la présence d'un accident hémorragique postopératoire entraînant éventuellement une reprise. Résultats:Les pertes sanguines globales calculées étaient de 435 ± 306 ml de GR, soit 1783 ml à 30% d'hématocrite. Un score ASA élevé était significativement lié à une perte plus importante, ainsi qu'un traitement anticoagulant en pré-opératoire. Aucun facteur prédictif pour le saignement peropératoire, qui était en moyenne de 518 ± 327 ml, n'était retrouvé. L'absence de lobe médian et le score ASA élevé étaient également des facteurs prédictifs de saignement postopératoire. L'âge, la durée d'intervention, le poids de la prostate, une infection urinaire récente, un drainage en préopératoire, l'hématocrite préopératoire, le don de sang pré-opératoire (autotransfusion) n'influençaient pas significativement l'importance des pertes sanguines. Conclusion:En dehors du score ASA, aucun critère prédictif du caractère hémorragique de l'adénomectomie transvésicale n'a permis d'invidualiser un groupe de patient à risque de saignement important.