Évaluation des ballons péri-urétraux ProACT™ en seconde intention après bandelette sous-urétrale pour l’incontinence urinaire d’effort post-prostactomie radicale : étude rétrospective bicentrique

25 novembre 2019

Auteurs : P. Munier, N. Marc, T. Tricard, S. Droupy, P. Droupy, C. Saussine
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 704-705
Objectifs

La continence post prostatectomie radicale (PostPR) est un critère majeur de qualité de vie des patients. Les traitements chirurgicaux de l’incontinence urinaire d’effort (IUE) comportent sphincter artificiel, bandelettes sous-urétrales (BSU) et ballons péri-urétraux ProACT™ (Uromedica, MN, États-Unis). L’objectif est l’évaluation de l’efficacité des ballons ProACT™ dans le traitement de seconde ligne de l’IUE PostPR malgré BSU.

Méthodes

Étude rétrospective, bicentrique des patients présentant une IEU PostPR malgré BSU opérés de ballons ProACT™ entre 2007 et 2016. Le critère principal était la correction de l’incontinence définie par l’absence de protections. Les critères secondaires étaient l’amélioration par une réduction de plus de 50 % du nombre de protection associée à une amélioration du score IQOL, les complications per- et postopératoires, le volume de gonflage postopératoire.

Résultats

Vingt-neuf patients suivis 36,2 mois (min 14–max 128) ont été inclus, dont 28 patients étaient insuffisamment améliorés après BSU et 1 patient avait nécessité une ablation pour infection de BSU. Leur nombre moyen de protections par jour était de 2,3. Cinq patients (17 %) avaient un antécédent de radiothérapie pelvienne PostPR. Selon le critère principal 18 patients (62 %) sont guéris, sans protection après les ballons. Parmi les 11 autres, 10 patients (31 %) ont une amélioration avec 1 protection par jour et une augmentation du score IQOL de 18,8 en moyenne (p =0,005). Deux patients (7 %) ont nécessité la pose d’un sphincter artificiel. Quatre patients ont présenté des complications nécessitant réintervention sans répercussion majeure ultérieure. Le volume moyen d’ajustement des ballons était de 3mL (2 à 6).

Conclusion

Les ballons ProACT™ semblent être une option thérapeutique pour la prise en charge de l’IUE faible à modérée PostPR même après BSU première.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.