Étude UROCCR 54 RURANPO : néphrectomie partielle sur rein unique : comparaison des voies ouverte et laparoscopique robot-assistée

05 novembre 2020

Auteurs : Y. Benichou, J.C. Bernhard, K. Bensalah, M. Roupret, C. Dariane, P. Paparel, C. Lebacle, F. Bruyere, F. Nouhaud, M. Soulie, A. Villers, H. Lang, X. Durand, P. Bigot, J.A. Long, C. Champy
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 751-752
Objectifs

La prise en charge d’une tumeur sur rein unique anatomique est un défi chirurgical avec un objectif de résultat impératif à la fois oncologique et fonctionnel. L’objectif de notre étude était de comparer les résultats périopératoires de la chirurgie robot-assisté à ceux de la chirurgie à ciel ouvert dans cette indication.

Méthodes

Nous avons mené une étude multicentrique sur la base de données uro-CCR, 150 patients ont été inclus entre 1988 et 2020. Les données clinicopathologique, pré-, per- et postopératoires ont été analysées de manière rétrospective. L’objectif principal de l’étude était l’étude de la variation du débit de filtration glomérulaire (DFG) calculé selon MDRD à 3, 6, 12 et 24 mois en fonction de la voie d’abord choisie. L’objectif secondaire était la comparaison de l’accomplissement du Trifecta (marges négatives, absence de complications et clampage<25min) en fonction de la voie d’abord.

Résultats

Soixante-huit patients (45 %) ont été inclus dans le groupe robot et 82 patients (55 %) dans le groupe chirurgie ouverte. Les deux groupes étaient comparables pour toutes les données pré-, per- ou postopératoire. Une différence significative était observée sur la durée d’hospitalisation qui était de 5jours pour le groupe robot versus 9jours pour le groupe chirurgie ouverte (p <0,0001). Le DFG à 3, 6, 12 et 24 mois diminuait respectivement de 15,5 %, 11,9 %, 20,3 % et de 20,0 % dans le groupe robot versus 9,6 %, 11 %, 10,9 % et de 16,3 % dans le groupe ouvert sans différence significative entre les deux groupes (p =0,45). Le trifecta était respecté chez 44 % des patients du groupe robot et 40 % du groupe chirurgie ouverte (p =0,78) (Tableau 1, Tableau 2).

Conclusion

Dans notre étude, la voie d’abord ne modifiait ni les résultats oncologiques ni les résultats fonctionnels et permettait une diminution significative de la durée de séjour. La chirurgie laparoscopique robot-assistée est une technique sure et efficace pour la prise en charge des tumeurs rénales sur rein unique anatomique.




 



.


Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 - Caractéristiques patients pré-, per- et postopératoire.



Légende :
moy : moyenne ; SD : déviation standard ; med : médiane ; n : nombre ; Q : quartile.





Tableau 2 - Variation du DFG en mL/min en postopératoire.



Légende :
moy : moyenne ; SD : déviation standard.







© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.