Énucléation bipolaire au plasma versus prostatectomie ouverte dans suivi sur 4 ans – un progrès technologique dans l’approche endoscopique des grandes HBP

25 novembre 2015

Auteurs : B. Geavlete, C. Bulai, C. Ene, F. Stanescu, C. Moldoveanu, M. Jecu, L. Adou, P. Geavlete
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 731
Objectifs

Étude prospective, randomisée à long terme a évalué la viabilité de l’énucléation bipolaire au plasma de la prostate (EBPP), par rapport à la prostatectomie ouverte (PO) dans les cas de grandes prostates.

Méthodes

Cent quarante patients avec hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), volume prostatique >80mL, débit maximal (Qmax) <10mL/s et Score International Symptomatique de la Prostate (IPSS)>19 ont été également randomisés pour EBPP et PO (70 cas chacun). Les patients ont été évalués semestriellement après la chirurgie pendant 4ans par IPSS, Qmax, score de qualité de vie (QoL), le volume urinaire résiduel post-mictionnel (VRP), le volume prostatique postopératoire et l’évolution du niveau du PSA.

Résultats

EBPP et PO ont souligné des durées opératoires (91,4 contre 87,5minutes) et du poids des tissus prélevés (108,3 contre 115,4 grammes) moyennement similaires. Le taux d’hématurie postopératoire (2,9 % contre 12,9 %), la baisse moyenne du niveau de l’hémoglobine (1,7 contre 3,1g/dL), la période de cathétérisme (1,5 contre 5,8jours) et du séjour à l’hôpital (2,1 contre 6,9jours) ont été significativement réduits pour l’EBPP. Le re-cathétérisme pour la rétention urinaire aiguë était plus fréquent après PO (8,6 % contre 1,4 %). Aucune différence statistiquement significative n’a été déterminée en fonction de l’IPSS, Qmax, QoL, VRP, le niveau du PSA et le volume prostatique. Les diminutions du volume prostatique calculées et la réduction du niveau du PSA, par rapport aux mesures préopératoires, étaient statistiquement équivalentes pour EBPP et de PO.

Conclusion

L’EBPP a été caractérisée par l’efficacité chirurgicale, ainsi que les capacités d’élimination des tissus de l’HBP, similaires par rapport à PO. Les patients du groupe EBPP ont bénéficié d’un meilleur profil de sécurité péri-opératoire, significativement moins de complications, une période de convalescence plus courte, des scores de symptômes et des paramètres mictionnels satisfaisants à long terme.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.