Entérocystoplastie robotisée intra-corporelle en Y modifée pour carcinome urothélial infiltrant chez une patiente porteuse d’une duplicité urétérale

25 novembre 2019

Auteurs : L. Lopez, A. Russo
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 781
Objectif

Effectuer une standardisation de la technique chirurgicale robotique intra-corporelle de remplacement vésical.

Méthodes

Il s’agit d’une patiente âgée de 62 ans, ASA 1, aux antécédents de grossesse extra utérine et d’appendicectomie ; porteuse d’une duplicité urétérale droite et ayant bénéficiée d’une chimiothérapie néo-adjuvante et d’une pelvectomie antérieure par système robotisé Xi pour tumeur T2G3 vésicale. Le but est de préciser les évolutions techniques développées dans notre centre afin de diminuer les sources de complications et le temps de séjour.

Résultats

L’iléon est choisi à 20cm de la valvule iléo cæcale. Réalisation de l’anastomose urétro-néo-vésicale par surjet sur sonde BAZY CH22. Determination de la longueur nécessaire du greffon (environ 40cm) et section du méso par système robotique endo GIA 45. Rétablissement de la continuité digestive. Apres la détubulisation, nous réalisons le greffon par surjet de fils crantés en Y. Les anastomoses urétéro-néovésicales sont protégées par des sondes JJ (ch7/26). Le test d’étanchéité est réalisé. Drainage par lame. Temps d’intervention 2H, soit un temps total de la pelvectomie avec remplacement de 3H30.saignement 200ml. L’alimentation parentérale est en cours dès le premier jour avec reprise de la boisson à J1, retrait de la lame à J5 et cystographie (étanche à J10), sortie J14 sans complications majeures et fonction rénale normale. Retrait sonde JJ M2 programmé.

Conclusion

Nous pouvons constater que cette technique est faisable, codifiée, reproductible et source d’une durée d’hospitalisation courte comparable à la chirurgie ouverte qui est le gold standard. Cette activité doit être réservée à des centres expérimentés à haut volume d’activité de chirurgie majeure robotique.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.