Effet de la différence de poids entre donneur et receveur sur la fonction du rein greffé.

16 juillet 2001

Mots clés : Transplantation rénale
Auteurs : Eschwege P, Randrianjohany A, Trifa M, Alexandre L, Blanchet P, Decaux A, Richard C, Charpentier B, Benoit G
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 257-259
BUT : Nous avons voulu dans cette étude rétrospective savoir si la différence entre le poids du donneur (pd) et le poids sec du receveur (pr) pouvait influencer la fonction des greffons rénaux. METHODES : Entre 1987 et 1994, 185 malades âgés de 43,3 + 12 ans ont pu être transplantés avec un rein provenant de donneurs cadavériques prélevés localement. Il y avait 120 hommes (42,2 ans ± 11,4) et 65 femmes (45 ans ± 12,8). La variation du poids entre donneurs et receveurs (pd-pr/pr) était de 0,06 pour les hommes et de 0,22 pour les femmes. La créatininémie des receveurs était à 1 ans de 147 mmol ± 41,7. Nous avons utilisé une analyse de variance pour l'analyse statistique univariée et effectué une régression linéaire multiple pour l'analyse multivariée.
RESULTATS : En analyse univariée, la créatininémie à 1 et 2 ans était significativement plus élevée (respectivement p<0,02 et p<0,035) lorsque le poids du donneur était inférieur de 10% du poids du receveur. L'analyse multivariée prenant en compte l'âge, le sexe du donneur et la créatininémie du receveur, a permis de confirmer le rôle de la différence de poids entre donneur et receveur sur la créatininémie à 2 ans (p<0,03) mais aussi le rôle de l'âge du donneur à 1 et 2 ans (respectivement p<0,0001 et p<0,0004).
CONCLUSION : Dans notre étude, la différence de poids entre le donneur et le receveur est un facteur influençant la créatininémie du receveur à 2 ans. L'âge du donneur est aussi une variable influençant la créatininémie du receveur 1 et 2 ans après la greffe rénale.