Éditorial

25 janvier 2020

Auteurs : F. Kleinclauss
Référence : Prog Urol, 2020, 1, 30, 1-2




 



Chers lecteurs, chères lectrices,


En ce début d'année 2020 je souhaite tout d'abord vous présenter mes meilleurs vÅ“ux pour cette nouvelle année. Qu'elle vous apporte le bonheur et la joie tant sur le plan professionnel que personnel.


Ce début d'année marque aussi des changements pour votre journal Progrès en Urologie. Franck Bruyère a terminé son mandat de rédacteur en chef et chacun reconnaît sa motivation et son implication sans faille. Pendant 6 ans, il a Å“uvré pour le journal de notre communauté et relevé avec brio de nombreux challenges comme le maintien de l'impact factor, marqueur de la visibilité de notre journal, le manque de relecteurs, ou l'introduction d'article en anglais permettant à notre journal d'être cité plus fréquemment. Nous le remercions chaleureusement du travail considérable fourni pour notre revue.


C'est donc un grand honneur pour moi (et aussi une certaine appréhension) de lui succéder au poste de rédacteur en chef, aidé par un rédacteur en chef adjoint en la personne de Thierry Roumeguère, et par un comité éditorial dynamique en partie renouvelé puisque Christophe Almeras, Romain Boissier, Romain Mathieu, Mathieu Roumiguié, et Marc-Olivier Timsit ont rejoint Jean-Christophe Bernhard, Benoit Peyronnet, Guillaume Ploussard et Benjamin Pradère.


Nos objectifs sont multiples et ambitieux. D'une part maintenir le niveau scientifique de Progrès en Urologie pour lui permettre de rester indexé dans les moteurs de recherche scientifique et ainsi permettre aux urologues français et francophones de faire connaitre les résultats de leur recherche et de leurs travaux scientifiques. Certains cas cliniques ou images sélectionnés comme particulièrement intéressants par le comité éditorial pourront aussi être publiés dans notre revue.


Nous souhaitons aussi faire de Progrès en Urologie un vecteur de transmission de la connaissance médicale et scientifique vers la communauté des urologues francophones. Ainsi des experts seront invités à soumettre des articles résumant et analysant les études récentes d'intérêt publiées ou présentées dans les congrès internationaux. Des articles de revues sur les sujets d'actualités ou polémique seront demandés auprès d'experts nationaux ou internationaux.


Dans ce numéro de janvier, vous trouverez deux travaux intéressants sur la préservation de la fonction rénale après néphrectomie partielle et les résultats de la cryothérapie dans le cancer de la prostate et une série d'articles sur les carcinomes urothéliaux infiltrant et non infiltrant.


Au nom de l'ensemble du comité éditorial je vous souhaite une bonne lecture.


François Kleinclauss et le comité éditorial.


Déclaration de liens d'intérêts


L'auteur déclare ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.