Éditorial

25 février 2014

Auteurs : F. Bruyère
Référence : Prog Urol, 2014, 2, 24, 71




 
Chères lectrices, chers lecteurs,

Après 7 années de travail efficace et productif, Eric Lechevallier me cède sa place en tant que rédacteur en chef de notre revue Progrès en Urologie .


Ma mission est de poursuivre l'amélioration de la qualité des articles acceptés mais aussi de diminuer le délai entre soumission et publication. Un certain nombre de révolutions liées à la modernisation des médias (twitter, facebook, tablettes numériques...) nous oblige à revoir nos formats. Le choix des articles suivra un processus scrupuleux et méthodique de relecture organisé par un comité de rédaction en partie renouvelé. Il faut d'ailleurs remercier le travail colossal qu'a fourni la précédente équipe éditoriale, en particulier Eric Lechevalier, Christian Saussine et Marc Zerbib. Les statuts de notre association fixent ces renouvellements afin d'injecter du sang neuf et nous comptons sur vous pour nous aider au succès de notre mandat.


Les nouvelles technologies, les polémiques sur le dépistage du cancer de la prostate, les études médico-économiques, la place des nouvelles thérapeutiques médicamenteuses et les recommandations sont des thématiques stratégiques pour notre communauté. Nous espérons recevoir de plus en plus d'articles les concernant. Quant aux autres spécialités avec lesquelles nous collaborons quotidiennement (infectiologues, radiothérapeutes, oncologues...), la porte de notre revue leur est ouverte. Nous saurons aussi laisser une place privilégiée à des pathologies peut-être rares en métropole mais fréquente dans d'autres pays francophones. Une place importante sera faite aux articles de revue qui sont plébiscités par les collègues non universitaires. La collaboration avec les spécialistes de pelvi-périnéologie nous permettra de rester des urologues ouverts à toutes les pathologies de l'appareil génito-urinaire.


La poursuite de succès de notre revue, fabriqué et entretenu par les précédentes équipes éditoriales, ne pourra se faire par un bouleversement des habitudes. Néanmoins, nous allons apporter notre contribution et comptons sur la votre pour poursuivre la réussite de Progrès en Urologie .




Haut de page



© 2013 
Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.