Échographie moléculaire dans le cancer du rein : modèle pré-clinique de suivi des traitements anti-angiogéniques à partir de microbulles couplées au VEGFR1 et FSHR

25 novembre 2019

Auteurs : I. Alexandre, I. Leguerney, P. Cournède, J. Irani, S. Ferlicot, C. Sebrié, B. Benatsou, L. Jourdain, G. Guillot, S. Pitre-champagnat, J. Patard, N. Lassau
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 647
Objectifs

Cette étude évalue le potentiel de l’échographie moléculaire utilisant des microbulles liées soit au VEGFR1 soit au FSHR pour prédire la réponse au sunitinib dans un modèle de cancer du rein à cellules claires.

Méthodes

Cette étude d’imagerie est basée sur un modèle murin de xénogreffe de tissu issu de patients. Les souris greffé avec du tissu de cancer du rein à cellules claires étaient randomisées en deux groupes : sunitinib ou contrôle. Les tumeurs étaient contrôlées en imagerie à j0, j7, j14 et j28 du traitement. Le rehaussement du signal échographique était quantifié sur la zone tumoral après injection de microbulles non ciblées puis de microbulles couplées aux anticorps anti-VEGR1 et FSHR (Fig. 1). Les résultats étaient comparés entre les deux groupes.

Résultats

Les caractéristiques des tumeurs et des cohortes sont résumées dans le Tableau 1. La croissance tumorale dans le groupe sunitinib était réduite de manière significative (0,012 vs. 0,037 ; p =0,0009). L’expression des deux marqueurs VEGFR1 et FSHR en échographie moléculaire était significativement réduite dans le groupe sunitinib sur les trois points de mesure post-traitement : j7, j14 et j28 (Tableau 2). Ces résultats confirment l’hypothèse de l’étude. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes pour le signal des microbulles non ciblées.

Conclusion

Cette étude démontre pour la première fois le potentiel des marqueurs VEGFR1 et FSHR en échographie moléculaire pour le suivi des carcinomes à cellules claires traitées par inhibiteurs de tyrosine kinase (TKI). Cette méthode d’imagerie peu invasive et simple d’utilisation pourrait permettre de choisir entre une association immunothérapie/TKI plutôt qu’une association de deux immunothérapies.




 




Fig. 1
Fig. 1. 





Déclaration de liens d'intérêts


Bourse de recherche AFU.




Tableau 1 -







Tableau 2 - Tumor and cohort features.









© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.