Dysfonction érectile après prostatectomie totale : controverses et consensus

25 mars 2010

Auteurs : J. Menard
Référence : Prog Urol, 2010, 3, 20, 182-183




 



L’incidence de la dysfonction érectile (DE) après prostatectomie totale varie de 20 à 90 % dans la littérature. La promesse d’une récupération érectile postopératoire ne pourrait-elle être tenue que dans certains centres experts ? La réponse dépend probablement autant de la qualité du recueil des données que de l’expertise technique du chirurgien. Aussi l’extrême variabilité des résultats interroge-t-elle sur la méthodologie des études, les populations étudiées, l’évaluation et la définition même de la DE ? Audouin et al. soulignent bien l’importance de la fonction érectile préopératoire, des comorbidités, de l’âge, de la conservation des bandelettes vasculonerveuses (BVN) et du délai postopératoire dans la récupération des érections. Les comorbidités, notamment vasculaires, sont néanmoins rarement rapportées dans la littérature. L’âge moyen des grandes séries monocentriques étant de 62ans, peut-on extrapoler leurs résultats dans la population générale [1] ? Enfin, il est largement suggéré que l’expertise chirurgicale est un facteur prédictif de récupération de la fonction érectile après conservation des BVN, laquelle ne devra pas compromettre les résultats carcinologiques. Néanmoins, aucune échelle ou score évaluant la qualité de la conservation des BVN et permettant leur reproductibilité n’est couramment utilisée dans la littérature.

En postopératoire, la rééducation érectile précoce rencontre une large adhésion [2] mais ses modalités restent à définir et son bénéfice face aux traitements « à la demande » est toujours discuté. En outre, comme le montre cette revue de la littérature, la fonction érectile seule ne saurait résumer la qualité de vie sexuelle postopératoire. Une perte de l’estime de soi ou de la masculinité, une angoisse ou une dévalorisation seront également à rechercher. Aussi serait-il nécessaire d’établir des questionnaires d’évaluation de la sexualité utilisables en pratique courante. Un soutien psychologique ou sexothérapeutique devrait également être systématiquement proposé [3]. Il permettrait de diminuer les taux d’abandon des traitements de la DE proposés en postopératoire et de combler l’inadéquation entre attente des patients et traitements proposés [4]. Afin de ne pas laisser la DE altérer durablement la qualité de vie globale, l’échec des traitements médicaux de la DE doit conduire à proposer un implant pénien. Dans notre expérience, les implants permettent dans cette indication d’améliorer significativement les érections mais également la satisfaction générale [5]. En conclusion, nous devons saisir l’opportunité de développer une méthodologie consensuelle et d’établir des recommandations de prise en charge des troubles de la sexualité dans leur globalité après prostatectomie totale.



 Commentaire de l’article : Audouin M, Beley S, Cour F, Vaessen C, Chartier-Kastler E, Bitker M-O, Richard F, Rouprêt M. Dysfonction érectile après prostatectomie totale : physiopathologie, évaluation et traitement.




Références



Mulhall J.P. Defining and reporting erectile function outcomes after radical prostatectomy: challenges and misconceptions J Urol 2009 ;  181 : 462-471 [cross-ref]
Teloken P., Mesquita G., Montorsi F., Mulhall J. Post-radical prostatectomy pharmacological penile rehabilitation: practice patterns among the international society for sexual medicine practitioners J Sex Med 2009 ;
Titta M., Tavolini I.M., Moro F.D., Cisternino A., Bassi P. Sexual counseling improved erectile rehabilitation after non-nerve-sparing radical retropubic prostatectomy or cystectomy - results of a randomized prospective study J Sex Med 2006 ;  3 : 267-273 [cross-ref]
Chartier-Kastler E., Amar E., Chevallier D., Montaigne O., Coulange C., Joubert J.M., et al. Does management of erectile dysfunction after radical prostatectomy meet patients’ expectations? Results of a national survey (REPAIR) by the French Urological Association J Sex Med 2008 ;  5 : 693-704 [cross-ref]
Ménard J., Trémeaux J.C., Faix A., Staerman F. Impotence after radical prostatectomy for prostate cancer: results of penile prosthesis implantation Eur Urol Suppl 2007 ;  6 : 208






© 2009 
Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.