Dyschésie, neuropathie pudendale et troubles fonctionnels pelvi-périnéaux

08 octobre 2001

Mots clés : Incontinence, Constipation, prolapsus, Neuropathie, Nerf pudendal
Auteurs : GALAUP JP
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 114-123
Une revue de la littérature permet l'analyse critique des troubles fonctionnels et anatomiques pelvi-périnéaux associés à une constipation terminale et du lien fréquent avec une neuropathie pudendale.Le diagnostic d'une dyschésie, symptomatique de la constipation terminale, doit associer souvent l'imagerie et la manométrie à l'examen clinique, afin de préciser la part respective des désordres anatomiques et fonctionnels.Les neuropathies pudendales par étirement ont d'abord été décrites dans le contexte de dyschésies chroniques avec périnée descendant.Elles sont également avérées dans les autres troubles de la statique pelvienne, et souvent associées à des troubles vésico-sphinctériens.Leur diagnostic repose sur un examen électrophysiologique complet qui ne doit pas se limiter à la seule mesure de la latence distale motrice du nerf pudendal.La genèse de ces différents troubles n'est pas univoque; ils peuvent être aussi bien cause que conséquence l'un de l'autre. Leur étiologie est plurifactorielle, avec le plus souvent une auto-aggravation réciproque.Les indications thérapeutiques doivent être discutées à partir de la synthèse pragmatique d'une évaluation clinique, morphologique fonctionnelle, du périnée et des organes pelviens.