Diagnostic précoce du cancer de la prostate par toucher rectal, dosage du PSA et échographie endorectale. Corrélations avec le diagnostic morphologique dans 200 cas consécutifs

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, dépistage, PSA, échographie endo-rectale
Auteurs : Voisin E, Piaton E, Rivain T, Duco F
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 973-979
L'utilité d'un dépistage de masse du cancer de la prostate grâce au toucher rectal, à l'échographie et au dosage systématique du PSA n'est pas encore démontrée : il n'existe pas de population à risque, et on n'a pas encore démontré qu'un programme de dépistage de masse réduirait la mortalité liée au cancer de la prostate. Toutefois chaque patient qui présente des anomalies cliniques ou biologiques doit bénéficier de biopsies. Nous avons étudié la Valeur Prédictive Positive (VPP) de chacun des examens dans une population d'hommes de plus de 50 ans ayant consulté pour un toucher rectal (TR) suspect ou bien devant un taux élevé de PSA. Nous avons considéré que le PSA était à un taux "suspect" lorsqu'il atteignait 3 fois le taux normal, soit 12 ng/ml par méthode immuno-enzymatique, sans faire référence au volume de la prostate. Le TR était suspect dans 73% des cas, parmi lesquels 50% de cancers histologiquement prouvés. Le dosage du PSA était suspect dans 65% des cas, parmi lesquels 61% de cancers. 88% des cancers avaient un TR et/ou un taux de PSA suspect. L'échographie endorectale était suspecte dans 89% des cas parmi lesquels 45% de cancers. Des biopsies échoguidées ont été effectuées chez tous les patients, avec un diagnostic positif dans 42% des cas, alors que les cyto-aspirations bilatérales systématiques étaient positives dans 87% des cas de cancers histologiquement prouvés. La cytologie était positive dans 3 cas de cancers avec biopsie(s) négative(s). La VPP d'un TR induré associé à un taux suspect de PSA est de 84%. Un taux suspect de PSA est associé à un cancer dans 61% des cas. L'ensemble des données indique qu'un diagnostic précoce est possible au niveau individuel lorsque le taux de PSA est supérieur à 3 fois la normale et est accompagné d'un TR suspect. Dans tous les cas, un diagnostic cytologique et biopsique est indiqué.