Curage lymphatique iliaque sous-veineux par coelioscopie pour le bilan des cancers prostatiques (16 patients).

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, bilan d'extension tumorale, lymphadénectomie pelvienne, chirurgie laparoscopique
Auteurs : Doublet JD, Gattegno B, d'Acremont B, Lukacs B, Thibault P
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 980-986
Le curage lymphatique iliaque externe sous-veineux est un élément indispensable du bilan d'extension des cancers prostatiques. Malgré des examens par imagerie normaux chez des patients porteurs d'un cancer intracapsulaire, 7 à 30 % d'entre-eux ont des métastases ganglionnaires. La cìliochirurgie permet d'effectuer le curage lymphatique par une voie d'abord réduite. Seize patients ont subi un curage lymphatique par cìliochirurugie (CLPC) pour un cancer prostatique. La durée moyenne de l'intervention a été de 100 ± 50 minutes [35-180 min] (130 minutes pour les neuf premières interventions puis 60 minutes pour les sept dernières). Un patient est décédé au deuxième jour d'un accident vasculaire cérébral. ll y a eu un échec technique (fuite du pneumopéritoine), une plaie vasculaire, une plaie urétérale, une parésie transitoire des adducteurs et un lymphìdème périnéal. Le nombre moyen de ganglions prélevés lors des curages bilatéraux était de 7,5 ± 2 [4-10] par patient. Trois patients avaient des métastases ganglionnaires. La moyenne de durée de séjour relative à la cìlioscopie a été de 4 + 2 jours avec une médiane de 2 jours. La cìlio-chirurgie, comme toute technique chirurgicale conventionnelle ou novatrice exige un apprentissage spécifique pour devenir sûre et efficace. Elle permet un examen anatomopathologique complet des ganglions prélevés et la programmation de la prostatectomie, qui peut être faite par voie périnéale, dans un second temps.