Curage ganglionnaire endoscopique extra-péritonéal avec insufflation dans le bilan d'extension des cancers vésicaux et prostatiques

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Vessie, Tumeur, lymphadénectomie pelvienne, chirurgie laparoscopique
Auteurs : Villers A, Abecassis R, Baron JC, Vannier JL, Anidjar M, Delmas V, Boccon-Gibod L
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 892-900
Une lymphadénectomie pelvienne endoscopique a été réalisée chez 30 patients dans le cadre du bilan d'extension loco-régionale de cancers prostatiques (19) et vésicaux (11). La technique utilisant un procédé de décollement de l'espace extra-péritonéal, avec insufflation au CO2 est détaillée. En utilisant l'équipement de coelio-chirurgie habituel, une dissection complète, bilatérale des ganglions ilio-obturateurs a été réalisée chez 24 patients (80%). Chez 6 autres, du fait de difficultés techniques, seule une dissection unilatérale a été effectuée. La durée moyenne de l'intervention etait de 72 minutes. Les complications per et post-operatoires ont été une plaie veineuse et une infection. L'étude prospective de la diffusion corporelle du CO2 a montré que la capnie augmentait de manière significative pendant le geste chirurgical et pouvait être contrôlée par l'adaptation de la ventilation. La surveillance per-opératoire de la capnie à l'aide d'un capnographe est recommandée. 4 patients sur 30 (13%), 2 ayant un cancer prostatique et 2 un cancer vesical, avaient des ganglions métastatiques. Parmi les 26 autres patients, 2 ont été traités par radiothérapie (cancer de vessie), 12 patients par prostatectomie périnéale et 12 autres par prostatectomie (5) où prostatocystectomie radicale rétro-pubienne (7). Aucune morbidité per ou post-opératoire liée à la lymphadénectomie endochirurgicale n'a été observée chez les patients ayant subi une intervention radicale. La lymphadenectomie endoscopique extra-péritonéale avec insufflation de CO2 est une technique rapide, sûre et efficace dans le bilan d'extension loco-régionale des tumeurs malignes pelviennes. Elle constitue une alternative autant à la chirurgie à ciel ouvert qu'à la voie endoscopique trans-péritonéale.