Corrélation entre le score de Gleason des biopsies prostatiques et celui de la pièce de prostatectomie radicale

01 novembre 2001

Mots clés : Cancer prostate, score de Gleason, biopsies, Prostatectomie
Auteurs : PROST J, GROS N, BASTIDE C, BLADOU F, SERMENT G, ROSSI D
Référence : Prog Urol, 2001, 11, 45-48
Le score de Gleason obtenu sur les biopsies prostatiques est un élément primordial de la décision thérapeutique dans le cancer de prostate localisé. Le but de cette étude est d'évaluer la corrélation entre le score de Gleason biopsique et le score de Gleason définitif et de proposer un classement en 3 groupes afin d'améliorer cette corrélation Matériel et méthodes:De 1995 à 1998 cent prostatectomies radicales ont été effectuées. Quatre vingt quatre de ces patients ont eu 6 biopsies. Ont été comparés le score de Gleason des biopsies et celui de la pièce opératoire. Dans un premier temps, la concordance entre le score de Gleason des biopsies et celui de la pièce a été analysé score par score. Puis, dans un second temps, la concordance a été établie à partir de trois groupes : tumeurs bien différenciées (score 2 ? 4), tumeurs moyennement différenciées ( score 5 ? 7), tumeurs peu différenciées ( score 8 - 10). Résultats:La concordance entre le score de Gleason de la biopsie et celui de la pièce est parfaite dans seulement 37 % des cas. Il existe une différence de score de 1 point dans 35.7 % et une différence de 2 points ou plus dans 27.3 % des cas. En classant les patients en 3 groupes, la concordance passe de 37 % à 72.6 %. Conclusion:Le classement des patients en trois groupes distincts (tumeurs bien, moyennement et peu différenciées) augmente la concordance entre le score de Gleason biopsique et le score définitif. Il faut cependant connaître les limites du score de Gleason biopsique, en particulier en cas de tumeurs de bas grade