Continence urinaire après prostatectomie radicale rétro-pubienne : étude rétrospective par autoquestionnaire.

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, complication iatrogène, incontinence urinaire
Auteurs : Fontaine E, Izadifar V, Barthelemy Y, Desgrippes A, Lamotte F, Beurton D
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 1077-1083
BUTS : Evaluer avec précision l'incidence de l'incontinence urinaire après prostatectomie radicale ainsi que son impact sur la qualité de vie.
MATÉRIEL ET MÉTHODES : Un auto-questionnaire a été adressé à 116 patients opérés entre 1987 et 1996. L'état de continence urinaire pré et post-opératoire, le délai d'obtention de la continence urinaire, l'existence d'impériosités mictionnelles, le degré de gêne généré par l'incontinence urinaire et les troubles mictionnels associés ont été appréciés.
RÉSULTATS : Le taux de réponse au questionnaire a été de 96,6%. Le taux d'incontinence urinaire (port de protections tout le temps) a été de 13,4%. Aucun facteur prédictif d'incontinence urinaire post-opératoire n'a été retrouvé. Des fuites d'urines par impériosités étaient présentes dans 31,3% des cas. 85% des patients s'estimaient satisfaits de l'intervention et 95,4% se déclaraient prêts à subir à nouveau une prostatectomie radicale.
CONCLUSION : L'incidence de l'incontinence urinaire après prostatectomie radicale est acceptable et la morbidité qu'elle génère est bien tolérée et a peu d'impact sur la qualité de vie.