Continence urinaire après prostatectomie radicale : importance de l'anastomose vésico-urétrale. Evaluation objective.

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, complication iatrogène, incontinence urinaire
Auteurs : Abi-Aad AS, Opsomer RJ, Castille Y, Lorge F, Wese FX, Van Cangh PJ
Référence : Prog Urol, 1994, 4, 40-44
L'évaluation de la continence urinaire après prostatectomie radicale est souvent rapportée d'une manière subjective. Les auteurs décrivent leur technique d'anastomose vésico-urétrale et rapportent leur méthode d'évaluation objective de la continence urinaire. A la sixième semaine postopératoire, 15% des patients présentent une incontinence sévère. Ce taux est réduit à 3,3% à la 16ème semaine postopératoire.