Complications digestives en transplantation rénale

16 juillet 2001

Mots clés : Transplantation rénale, complication iatrogène
Auteurs : Benoît G, Verdelli G, Hiesse C, Buffet C, Moukarzel M, Bensadoun H, Charpentier B, Jardin A, Fries D
Référence : Prog Urol, 1991, 1, 539-545
Sur une série de 614 transplantations rénales réalisées en 4 ans avec l'utilisation de cyclosporine et de cimétidine, 100 malades ont présenté une complication digestive : 9,6% d'ulcères gastro-duodénaux, 4,4% de complications intestinales, 1,3% de complications pancréatiques. 7 malades sont décédés : 5 d'hémorragie de stress, 2 de péritonite par perforation intestinale.32% des malades qui ont présenté un ulcère avaient des antécédents ulcéreux, aucun n'a présenté de complication grave de son ulcère sous cimétidine. 18% des malades qui avaient des diverticules les ont compliqués après la greffe. Les malades qui sont décédés sont décédés d'hémorragie de stress compliquant un tableau septique le plus souvent, ou de péritonite par perforation intestinale diagnostiquée après 24 h.