Comparaison du score de progression du cycle cellulaire (CCP) et de deux marqueurs immunohistochimiques (PTEN et KI67) pour la prédiction du cancer de la prostate après prostatectomie radicale

25 novembre 2017

Auteurs : P. Leon, G. Cancel Tassin, G. Fromond Hankard, J. Varinot, E. Compérat, S. Drouin, M. Audouin, X. Cathelineau, F. Rozet, C. Vaessens, M. Bitker, S. Stone, J. Reid, M. Rouprêt, O. Cussenot
Référence : Prog Urol, 2017, 13, 27, 725-726
Objectifs

Nous avons évalué et comparé la capacité du score de progression du cycle cellulaire (CCP) et de l’expression des gènes PTEN ou Ki-67  à prédire la récidive biochimique (RB) chez des patients traités par prostatectomie radicale (PR).

Méthodes

Le score CCP et l’expression des gènes PTEN et Ki-67 , mesurée par immunohistochimie (IHC), ont été établis à partir des pièces tumorales de PR d’une cohorte rétrospective de patients atteints de cancer de la prostate opérés dans des centres urologiques français de 2000 à 2007. Après analyses univariée et multivariée, nous avons construit le meilleur modèle prédictif de RB.

Résultats

Quarante et un pour cent des 512 patients, avec un score CCP et des données cliniques complètes, ont eu une RB. Le délai moyen de la chirurgie au dernier suivi chez les patients sans RB était de 72 mois. En analyse univariée, le score CCP continu et une expression positive de Ki-67 prédisaient une RB avec un Hazard Ratio (HR) de 1,44 (IQR : 1,17–1,75, p =0,00053) et 1,89 (IQR : 1,38–2,57 ; p =0,00016), respectivement (Tableau 1). En revanche, l’expression de PTEN n’était pas associée au risque de RB. En analyse multivariée, seul le score CCP restait significativement associé à la RB (p =0,026) (Tableau 2). Le meilleur modèle prédictif de RB a été obtenu en incluant les scores CAPRA-S (HR=1,32) et CCP (HR=1,24).

Conclusion

Dans notre étude, le score CCP était supérieur aux deux marqueurs IHC (PTEN et Ki-67) pour prédire le risque de récidive biologique du cancer de la prostate après prostatectomie radicale.




 





Déclaration de liens d'intérêts


Soutien financié de Myriad génétics.




Tableau 1 - Analyse univariée en utilisant le modèle de régression de Cox de l'effet de différentes données cliniques et moléculaires sur le risque de récidive biochimique après prostatectomie radicale.







Tableau 2 - Analyse multivariée en utilisant le modèle de régression de Cox de l'effet de différentes données cliniques et moléculaires sur le risque de récidive biochimique après prostatectomie radicale.









© 2017 
Publié par Elsevier Masson SAS.