Comparaison des néphrectomie partielle robot assistée et laparoscopique pure après la courbe d’apprentissage : une étude prospective multicentrique

25 novembre 2016

Auteurs : Q. Alimi, B. Peyronnet, P. Sebe, B. Guillonneau, A. Colau, Y. Ahallal, V. Graffeille, L. Tondut, G. Verhoest, K. Bensalah
Référence : Prog Urol, 2016, 13, 26, 681
Objectifs

Après le passage de la courbe d’apprentissage, la néphrectomie partielle laparoscopique (NPL) pourrait avoir un intérêt en permettant un abord mini-invasif tout en diminuant les coûts comparé à la néphrectomie partielle robot assistée (NPRA). L’objectif de cette étude était de comparer les résultats de la NPL et de la NPRA après le passage de la courbe d’apprentissage.

Méthodes

Une étude prospective a été menée sur deux centres avec inclusion de tous les patients ayant une NPL (centre 1) ou une NPRA (centre 2) entre 2013 et 2016 par deux chirurgiens ayant tous les 2 une expérience de plus de 200 procédures respectivement en NPL (centre 1) et en NPRA (centre 2). Le chirurgien du centre 1 avait également une expérience de plus de 2000 prostatectomies laparoscopiques au début de la période d’étude. Les 50 derniers patients opérés par chacun des 2 chirurgiens ont été inclus dans l’étude. Les caractéristiques préopératoires et les résultats périopératoires des deux groupes de patients ont été comparés.

Résultats

La taille tumorale (37,8 vs. 40,5mm ; p =0,40) et le RENAL score étaient similaires dans le groupe NPL et NPRA (7,5 vs. 7,8 ; p =0,64). Le taux de complications (38 % vs. 24 % ; p =0,13) et la durée opératoire (147 vs. 134minutes ; p =0,09) tendaient à être supérieurs dans le groupe NPL sans que ces différences ne soient significatives. La durée d’ischémie chaude était supérieure dans le groupe NPL (23 vs. 16minutes ; p <0,001). À l’inverse les pertes sanguines étaient plus importantes dans le groupe NPRA (381 vs 215mL ; p <0,001). La durée d’hospitalisation était similaire dans les 2 groupes (4,6 vs. 4,1jours ; p =0,68), de même que le taux de complications majeures (10 % vs. 6 % ; p =0,71) (Tableau 1, Tableau 2).

Conclusion

Après franchissement de la courbe d’apprentissage, la NPL et la NPRA donnent des résultats périopératoires globalement similaires.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs n'ont pas précisé leurs éventuels liens d'intérêts.




Tableau 1 -







Tableau 2 -









© 2016 
Publié par Elsevier Masson SAS.