Comparaison de l’efficacité de différentes compresses hémostatiques sur un model de néphrectomie partielle et de plaie aortique chez le rat

25 novembre 2013

Auteurs : L. Ferretti, X. Qiu, J. Villalta, G. Lin
Référence : Prog Urol, 2013, 13, 23, 1105-1106




 



Objectifs .- L'objectif de cette étude est de comparer le temps de saignement après application de différentes compresses hémostatiques (Gelfoam®, BloodSTOP iX®, Surgicel®) après nephrectomie partielle bilatérale et suite à une plaie aortique par une aiguille de 25 gauge chez le rat.


Méthodes .- Une nephrectomie partielle bilatérale a été pratiquée chez 20 rats permettant une surface totale de saignement de 1,5cm2 sans clampage ni suture. Deux groupes de 10 rats furent alors randomisés, recevant les hémostatiques Surgicel® (n =10) ou BloodSTOP iX® (n =10) sur chaque tranche de section de parenchyme rénal. Une pression digitale était appliquée sur chaque compresse au travers de bulles plastifiées afin de visualiser le saignement. Une fois le saignement interrompu, la pression fut relâchée, et les rats observés pendant 5minutes additionnelles afin de détecter la une reprise du saignement. Pour 24 rats additionnels, un traumatisme de l'aorte abdominale fut reproduit à l'aide d'une aiguille de 25 gauge. L'efficacité des 3 compresses hémostatiques (Gelfoam®n =8, BloodSTOP iX®n =8, Surgicel®n =8) était alors comparée de la même façon.


Résultats .- Après nephrectomie partielle, le temps de saignement moyen était de 83,7 et 168,8 secondes pour BloodSTOP iX® et Surgicel® respectivement (p =0.002). Avec traumatisme aortique à l'aiguille, le temps de saignement moyen était de était de 157,7, 187,5 et 66,0 secondes dans les groupes Gelfoam®, Surgicel®, BloodSTOP iX® (p =0.004).


Conclusion .- BloodSTOP iX® a permis une hémostase plus rapide que Surgicel® après nephrectomie partielle chez le rat. De la même façon, BloodSTOP iX® a permit de stopper le saignement causé par une plaie aortique plus rapidement que Surgicel® et Gelfoam®.










© 2013 
Publié par Elsevier Masson SAS.