Comparaison de la performance des fibres laser standard et des fibres avec des pointes spéciales pour la lithotripsie

25 novembre 2015

Auteurs : P. Kronenberg, O. Traxer
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 751-752
Objectifs

De nouvelles fibres laser universelles pour lithotripsie revendiquent des caractéristiques améliorant leurs performances, dont des configurations différentes de l’extrémité des fibres laser. Les auteurs ont décidé d’évaluer et comparer deux de ces fibres à une fibre laser standard pour lithotripsie.

Méthodes

Trois fibres ont été testées : une fibre standard avec un cœur de 272μm de Rocamed™, une fibre avec une pointe spéciale polie (PSP) et une autre fibre avec une pointe en forme de bille (PEFB), ces dernières de Boston-Scientific™ (AccuMax 200 et AccuTrac, respectivement). Les expériences de lithotripsie par laser ont été réalisées au moyen d’un système automatisé (pierres artificielles tendres et dures) avec les réglages suivants de lithotripteur : haute fréquence-basse énergie d’impulsion (HaFr-BaEI, 20Hz×0,5J) et basse fréquence-haute énergie d’impulsion (BaFr-HaEI, 5Hz×2,0J). Le volume éliminé a été mesuré et les extrémités des fibres laser ont été photographiées avant et après.

Résultats

Les performances de la fibre standard et de la fibre PEFB ont été toutes deux statistiquement différentes de celles de la fibre PSP, dépassant largement cette dernière, de, respectivement, 174 % et 188 % (p <0,0001), indépendamment du type de matériau utilisé et des réglages du lithotripteur. Aucune différence significative de volumes d’ablation n’a été constatée entre la fibre standard et la fibre PEFB (p =0,72). La dégradation de l’extrémité de la fibre PEFB a été étonnamment intense après une utilisation à court terme avec le réglage BaFr-HaEI. Le volume d’ablation des fibres PSP et PEFB utilisant le réglage HaFr-BaEI a diminué de plus de 20 % si un réglage avec haute énergie d’impulsion a été utilisé antérieurement.

Conclusion

La fibre laser standard est aussi bonne et parfois même meilleure que les nouvelles fibres avec des pointes spéciales. La dégradation rapide de l’extrémité des fibres avec des pointes spéciales rend leur utilité douteuse (Fig. 1, Fig. 2).




 




Fig. 1
Fig. 1. 

Volume de fragmentation des fibres laser standard et des fibres avec des pointes spéciales.




Fig. 2
Fig. 2. 

Dégradation des fibres avec des pointes spéciales.





Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.