Comparaison appariée des flux du cholestérol cellulaire dans les tissus sains et cancéreux prostatiques : résultats de l’étude Chomecap

25 novembre 2015

Auteurs : O. Celhay, G. Laurent, A. Alioui, A. Trousson, L. Kemeny, B. Pereira, V. Leoni, J. Lobaccaro, S. Baron
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 727-728
Objectifs

Le cholestérol est suspecté de promouvoir la progression du cancer de la prostate par sa métabolisation, étant un carrefour indispensable à la survie cellulaire. L’objectif de l’étude a été de comparer les modifications du métabolisme du cholestérol cellulaire dans les tissus sains et cancéreux prostatiques pour un même patient.

Méthodes

De 2008 à 2012, 69 patients consécutifs ont bénéficié d’une cryoconservation à –80 ̊C d’échantillons appariés de tissus sains et cancéreux prostatiques à partir de pièces de prostatectomie radicale traitées en extemporané. Ces tissus ont étés analysés par approches transcriptomique, métabolomique, et immunohistochimiques pour étudier la voie de synthèse de novo (HMGCoA synthase 1,2 et réductase, FDPS, FDFT1, DHCR 7 et 24) et l’import de cholestérol (SCARB1, NPC1L1, LDLR), l’efflux (ABCA1, ABCG1, IDOL, APOE) et le stockage (ACAT 1 et 2), les régulateurs (SREBP2 et LXRs), et les dérivés (CYP7A1, CYP27A1, hydroxycholestérols). Les analyses statistiques ont employé des tests de comparaison appariés.

Résultats

Malgré une expression stable du régulateur SREBP2 et des enzymes, les métabolites de la voie de synthèse de novo ont significativement diminué sur les échantillons tumoraux. L’import de cholestérol y a augmenté significativement (SCARB1) dans les tissus tumoraux, avec une utilisation redistribuée : modification de la conversion en oxystérols, et diminution du stockage cellulaire. De façon cohérente, les systèmes de régulation (LXRs), d’efflux du cholestérol, et le dosage intracellulaire du cholestérol n’ont pas présenté de différence significative entre les tissus sains et tumoraux. Au sein des tissus tumoraux, l’import de cholestérol par SCARB1 a été positivement corrélé à l’efflux de cholestérol, à son stockage intracellulaire, à l’activation du gène régulateur SREBP2 et ses gènes cibles : LDLR et gènes de la voie de synthèse de novo (HMGCoA reductase, DHCR7).

Conclusion

L’import de cholestérol et sa transformation en oxystérols ont été significativement plus élevées dans les tissus cancéreux prostatiques, avec une diminution significative du stockage et de l’efflux par APOE. Le statut tumoral a été associé à une augmentation des flux cellulaires liés au métabolisme du cholestérol. Le ciblage de l’import en cholestérol pourrait être d’intérêt thérapeutique.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.