Clitoridoplastie dans l’ambiguïté sexuelle : technique chirurgicale

25 novembre 2019

Auteurs : M. Touzani, A. Slaoui, S. Regragui, T. Karmouni, K. El Khader, A. Koutani, A. Iben Attya Andaloussi
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 783
Objectif

La clitoro- ou clitoridomégalie, correspond à une augmentation de taille anormale du clitoris. Chez l’adulte, les critères dimensionnels sont, selon Brodie, une longueur minimale de 27,4mm, et une largeur de 8mm.

Méthodes

Nous rapportons ici le cas d’une patiente âgée de 26 ans, sans antécédents personnels, qui consulte pour une aménorrhée primaire avec signes d’androgénisation (hirsutisme, voix grave…). L’examen clinique a révélé la présence d’une clitoromégalie avec persistance du sinus urogénital. La patiente a d’abord bénéficié d’un caryotype en faveur d’un caryotype féminin sans anomalie (46, XX). Des explorations ultérieures ont montré un déficit en 21-hydroxylase, avec une hyperplasie congénitale bilatérale des surrénales, pour laquelle elle a été mise sous corticothérapie. Elle a bénéficié, selon son souhait, d’une clitoridoplastie.

Résultats

La mise en place de fils de soie en début d’intervention au niveau des lèvres et du gland permet une bonne exposition. L’incision coronale est le premier temps de la chirurgie. La dissection doit être très anatomique et suivre les plans des différents fascias afin de permettre une conservation du pédicule balanique, étant donné que le gland fera office de clitoris. Pour avoir les résultats esthétiques escomptés, il est nécessaire de clamper les corps caverneux le plus proche possible de la base avec une traction, et créer un nouvel orifice proximal pour extérioriser le néo-clitoris.

Conclusion

La clitoridoplastie pour ambiguïté sexuelle est une chirurgie qui, avec une standardisation des gestes et une bonne connaissance de l’anatomie, peut devenir accessible à tout chirurgien.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.