Chirurgie percutanée miniaturisée en décubitus dorsal pour le traitement des calculs rénaux de 15 mm et plus

25 novembre 2013

Auteurs : J. Rode, A. Hoznek, A. Campeggi, A. De Fourmestraux, D. Vordos, A. De La taille
Référence : Prog Urol, 2013, 13, 23, 1131




 

Objectifs .- Déterminer l'efficacité et la morbidité de la chirurgie mini-percutanée dans le traitement des calculs rénaux de 15mm et plus.


Méthodes .- Étude rétrospective chez 37 patients présentant des calculs rénaux uniques ou multiples pyéliques, caliciels moyens et/ou inférieurs de 15 à 60mm ayant eu une miniperc de janvier 2012 à avril 2013. Les patients ont été installés en décubitus dorsal en position Valdivia modifiée à Galdakao. La dilatation du trajet percutané était « one shot » utilisant un dilatateur métallique et une gaine d'Amplatz Ch 16.5 permettant l'introduction d'un néphroscope miniaturisé Storz ou Wolf Ch 12. La fragmentation des calculs a été réalisée au laser en utilisant des fibres de 365 à 600μm. Pour l'extraction des fragments, l'effet « vacuum cleaner » résultant du phénomène de Bernouilli a été largement utilisé évitant ainsi le recours au matériel à usage unique. Une néphrostomie Ch 8 ou de la colle biologique ont été employées pour le trajet percutané. Si les critères du « tubeless » étaient respectés, aucun drainage urétéral n'a été utilisé ou bien une sonde urétérale a été mis en place et retirée précocement.


Résultats .- La durée opératoire moyenne (à partir de l'intubation) était de 80min (50-130). Un drainage par sonde double J a été nécessaire pour 24 % des patients (n =9). Le taux de sans fragment incluant les fragments résiduels non significatifs (≤ 4mm) à 1 mois était de 92 %. Le taux de retraitement à 1 mois était de 8 % (3 patient ont eu une LEC complémentaire pour des fragments ≥ 5mm). Aucune complication postopératoire n'a été mise en évidence pour 81 % des patients. Selon la classification de Clavien, 4 patients ont eu une complication Clavien 1,2 ont présenté une complication Clavien 3 et un patient a eu un sepsis sévère classé Clavien 4. La durée moyenne d'hospitalisation était de 2.4 j (1-7).


Conclusion .- La chirurgie mini-percutanée pour le traitement des calculs rénaux ≥ à 15mm est fiable, peu coûteuse et efficace avec une morbidité faible, permettant de traiter les calculs en une seule séance dans la majorité des cas.




Haut de page



© 2013 
Publié par Elsevier Masson SAS.