CHIRURGIE DES CANCERS DE LA VESSIE ET DES VOIES EXCRETRICES SUPERIEURES : Introduction

06 février 2006

Mots clés : Cancer, Vessie, voies excrétrices, Chirurgie
Auteurs : Jacques IRANI
Référence : Prog Urol, 2005, 1063

Les principes de chirurgie oncologique des tumeurs urothéliales doivent prendre en compte certaines particularités :

• Le génie biologique de la cellule néoplasique urothéliale, prompte à disséminer et à coloniser des structures saines, urothéliales ou non urothéliales.

• L'éventail des tumeurs qui recouvre des pronostics immédiat et à distance très contrastés. La stratégie thérapeutique est bien entendu adaptée au degré de gravité actuel ou potentiel.

• La reconstruction après l'ablation de la vessie, bien que n'ayant pas de rôle curateur direct, ne peut être sous-estimée en raison de l'importance de son impact sur la vie ultérieure de l'opéré.

Ces particularités ont guidé ce chapitre. Il nous a paru important de présenter la tumeur urothéliale avant de détailler sa chirurgie : histoire naturelle, pathologie, comment établir le pronostic avant de poser l'indication la plus pertinente, en particulier par les caractéristiques anatomopathologiques et l'imagerie. La résection endoscopique est d'une importance primordiale : elle apporte des informations diagnostiques irremplaçables et peut constituer parfois le seul traitement : elle mérite d'être pratiquée dans les règles de l'art. Enfin la cystectomie, intervention difficile, suivie d'une autre étape, également difficile, la dérivation urinaire, est un bouleversement majeur dans la vie du patient. Le principe général de cette intervention s'est peu modifié au fil des années mais les règles se sont affinées, bien établies et de nouvelles voies se sont ouvertes et attendent d'être confirmées par le temps et l'expérience: la vessie de remplacement chez la femme, la cystectomie par coelioscopie, la préservation nerveuse.

Comme dans tous les ouvrages rédigés par segmentation en fonction des domaines d'expertise de chacun, l'absence d'homogénéité dans la forme sera évidente pour le lecteur. Mais cela n'affectera pas, nous l'espérons, la portée et la pertinence du message.