Chirurgie conservatrice et iridium 192 pour tumeur vésicale de stade pT2. Résultats à 5 ans.

16 juillet 2001

Mots clés : Vessie, tumeur urothéliale infiltrante, résection transuréthrale, Curiethérapie
Auteurs : Schlosser J, Hubert J, Hoffstetter S, Six A, Pfeiffert D, Mangin P, Pernot M
Référence : Prog Urol, 1997, 7, 953-959
BUTS : Etude des résultats carcinologiques à 5 ans d'une série de 24 patients traités par chirurgie conservatrice et iridium 192 pour carcinome urothélial de vessie de stade pT2.
MATERIEL ET METHODES : étude rétrospective portant sur 24 patients (âge moyen : 60 ans) traités entre mars 79 et juin 88, porteurs d'une tumeur vésicale, unique, de diamètre inférieur à 5 cm, sans adénopathies ni métastases décelables au moment du traitement. Le traitement a comporté successivement une RTU de la lésion à visée histologique, une irradiation pelvienne préopératoire de 10,5 Gy, un curage ganglionnaire chez 3 patients, la pose des tubes de curiethérapie dans le site de résection (5 fois), associée à une tumorectomie (9 fois) ou à une cystectomie partielle (10 fois). 18 patients ont bénéficié d'une curiethérapie de 45 à 60 Gy, 6 d'un protocole demi-dose : curiethérapie 30 Gy + irradiation externe postopératoire (20 à 30 Gy sur le site tumoral, 30 à 40 Gy sur les chaînes ganglionnaires pelviennes).
RESULTATS : à 5 ans, 2 décès sur 6 sont imputables à la maladie urothéliale. Les 4 autres patients décédés n'avaient pas de signe de récidive. 4 patients ont récidivé sur le site de curiethérapie et/ou à distance de celui-ci, nécessitant une cystectomie de rattrapage pour un des patients, des RTUV itératives +/- BCGthérapie pour les trois autres. Au total, 18 patients sur 24 étaient vivants à 5 ans, 17 avaient conservé une vessie fonctionnelle, 14 étaient indemnes de toute récidive.
CONCLUSION : Une chirurgie conservatrice associée à une curiethérapie par iridium 192 peut être une alternative carcinologiquement raisonnable à une cystectomie totale pour les tumeurs urothéliales pT2 sélectionnées : tumeurs unifocales, de diamètre inférieur à 5 cm.