Cancer du rein simulant un kyste multiloculaire rénal

16 juillet 2001

Mots clés : Rein, Tumeur, Kyste
Auteurs : Yamamoto N, Maeda S, Takeuchi T, Kuriyama M, Mizoguchi Y, Kasahara M, Kawada Y
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 258-262
Deux cas d'adénocarcinome rénal à forme kystique multiloculaire sont présentés. Quoique l'échographie et le scanner soient en général considérés comme d'excellentes modalités diagnostiques dans les lésions kystiques du rein, ces examens n'ont pas permis d'arriver à un diagnostic correct ici. Ces deux cas inhabituels ont attiré notre attention sur le fait que les possibilités des techniques modernes d'imagerie diagnostique peuvent nous donner une fausse impression de sécurité en ce qui concerne le pronostic. A notre connaissance, il n'existe aucun critère pré-opératoire qui permette de distinguer un cancer du rein à forme kystique multiloculaire d'un kyste multiloculaire simple du rein.