Cancer de la prostate découvert lors du bilan prétransplantation rénale : est-ce un problème ?

25 novembre 2013

Auteurs : X. Tillou, C. Chahwan, N. Bouvier, B. Hurault De Ligny, S. Le Gal, C. Orczyk, H. Bensadoun, A. Doerfler
Référence : Prog Urol, 2013, 13, 23, 1117




 

Objectifs .- L'objectif de cette étude a été d'étudier les difficultés chirurgicales et les résultats de la transplantation rénale après prostatectomie radicale pour cancer de la prostate (CP) ainsi que le suivi carcinologique après transplantation.


Méthodes .- Étude rétrospective monocentrique incluant tous les patients pris en charge pour un CP puis transplantés rénaux dans notre service. Onze patients ont été inclus d'août 2003 à février 2013.


Résultats .- L'âge moyen lors du diagnostic de CP était de 61,4ans (±6,9). Le taux de PSA moyen lors du diagnostic était de 8,19ng/mL (±4,5). Sur les 11 patients, 8 ont eu une prostatectomie par voie rétro pubienne et 3 par cœlioscopie. Deux patients ont eu une radiothérapie complémentaire pour une marge chirurgicale positive et un franchissement capsulaire. Parmi les 11 patients, 6 ont eu des curages ganglionnaires ilio-obturateurs bilatéraux. L'intervalle moyen entre la prostatectomie et la transplantation rénale était de 28,6 mois (±21,05). Toutes les transplantations ont pu être réalisées sans complications postopératoires nécessitant une reprise chirurgicale. Toutes les anastomoses urinaires ont été urétéro-vésicales. Aucune récidive de CP n'a été observée après la transplantation rénale avec un suivi moyen de 29,7 mois (±21,07).


Conclusion .- La prostatectomie radicale prétransplantation rénale n'a pas posé de problèmes chirurgicaux incontournables au moment de la transplantation et a permis d'assurer le meilleur suivi oncologique pré et post transplantation. En cas de CP de faible risque de récidive et compte tenu des délais d'attente long en transplantation rénale, il nous a semblé possible d'écourter le délai de 2ans de surveillance carcinologique.




Haut de page



© 2013 
Publié par Elsevier Masson SAS.