Calculs de l'uretère iliopelvien : attitude thérapeutique et intérêt de l'urétéroscopie à propos de 200 cas.

16 juillet 2001

Mots clés : Lithiase, Uretère, Calcul, lithotripsie endo-urétérale, chirurgie endoscopique
Auteurs : Bensadoun H, Bennani S, Blanchet P, Moukarzel M, Benoit G, Jardin A
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 429-437
Nous rapportons l'expérience de 200 hospitalisations consécutives en urgence pour lithiase de l'uretère ilio-pelvien. 82 (41%) patients ont évacué leur lithiase sous traitement médical. 118 (59%) ont bénéficié d'un traitement urétéroscopique soit par extraction d'emblée par sonde-panier (n=58), les 60 autres ont nécessité une fragmentation au contact (laser pulsé=57, ultrasons=1, sonde électro-hydraulique=2). 6 échecs ont été enregistrés. Une sténose urétérale à distance traitée avec succès par dilatation au ballonnet est à noter. Cette attitude thérapeutique a permis à 187 (93,5%) patients d'être libérés de leur lithiase dans les 8 jours en moyenne (82 "spontanés", 105 "endourologiques") avec une durée moyenne de séjour respectivement de 2,3 jours et 2,7 jours. Le taux de succès de l'urétéroscopie est de 95% et nous paraît la démarche thérapeutique la plus efficace mais l'option médicale reste la base du traitement des calculs du bas-uretère.