Bandelette sous-urétrale masculine ISTOP-TOMS ®  : résultats à 5 ans

25 novembre 2015

Auteurs : B. Malval, J. Rebibo, C. Tzebia, F. Nouhaud, C. Saussine, R. Vautherin, P. Grise
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 841
Objectifs

Les bandelettes sous-urétrales masculines sont largement utilisées pour la prise en charge de l’incontinence urinaire d’effort masculine (IUEM). Leurs résultats sont peu rapportés avec un recul au-delà de 1an. Notre objectif était d’étudier l’efficacité à moyen et long terme des bandelettes ISTOP-TOMS®.

Méthodes

Une étude prospective a été réalisée parmi 3 centres incluant les patients traités consécutivement pour une IUEM par bandelette ISTOP-TOMS® de 2007 à 2012. Les patients inclus avaient une IUEM légère à modérée (pad test<400g/24h). Ceux ayant eu une radiothérapie pelvienne étaient exclus. Le recueil des données à long terme était réalisé par entretien téléphonique. Le critère de jugement principal était le nombre de garnitures portées par 24h, les critères de jugement secondaires étaient les questionnaires ICIQ et SF-36, les complications et les douleurs périnéales. Les résultats étaient analysés à 3 et 5ans de suivi.

Résultats

Cent patients ont été inclus dans l’étude avec un suivi médian de 58mois [19–78]. Une diminution significative du nombre de garnitures par 24h et une amélioration de la qualité de vie (ICIQ et SF-36) ont été retrouvées en postopératoire immédiat et à 5ans (p<0,001). À trois ans, 51 % des patients étaient secs (0 garniture) et 90 % portaient 0 à 1 garniture. Le taux d’échec était de 20 %. Aucune complication à long terme ou douleur n’ont été rapportées. Cependant, une diminution de l’efficacité était retrouvée au-delà de la 3e année avec 71 % de patients portant 0 ou 1 garniture à 5ans. Par ailleurs, la satisfaction des patients reste excellente jusqu’à 6ans.

Conclusion

La bandelette ISTOP-TOMS est efficace à moyen terme pour la prise en charge de l’IUEM légère à modérée sans complication ni douleur rapportée, avec plus d’un malade sur deux totalement continent. Une dégradation des résultats s’observe après la troisième année permettant d’en informer les patients et justifiant la poursuite de l’analyse des résultats des bandelettes sur une durée longue.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.