Bandelette Advance™ pour incontinence urinaire d’effort masculine : résultats à long terme

25 novembre 2015

Auteurs : M. Najdawi, S. Benbouzid, M. Audouin, J. Terrasa, L. Peyrat, C. Ciofu, F. Haab, J. Cornu
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 840
Objectifs

L’implantation d’une bandelette rétro-uréthrale de type Advance™ pour le traitement de l’incontinence urinaire d’effort post-prostatectomie est une technique largement utilisée, mais aucune donnée d’efficacité à long terme n’est disponible. Le but de cette étude était de rapporter les résultats de cette technique avec au moins 5ans de suivi.

Méthodes

Une étude rétrospective monocentrique a été menée dans un centre de référence. Tous les patients opérés d’une bandelette Advance™ avant le 1er janvier 2015 ont été identifiés. Les données suivantes ont été extraites d’une base de données informatisée : antécédents, date opératoire, complications immédiates, efficacité à court terme (évaluée sur le nombre de protections). En 2015, tous les patients ont été recontactés par téléphone pour obtenir les données suivantes : réinterventions (type), port de protections (et date de la récidive éventuelle de l’incontinence), présence de fuites à l’effort (score validé Profil de Symptômes Urinaires), présence d’urgenturies, diminution du jet urinaire.

Résultats

Sur 169 patients inclus, 5 étaient décédés, et 44 étaient perdus de vue. Sur 120 patients analysés, 23 avaient été réopérés dans les 5ans (pose d’un sphincter artificiel dans 18 cas, nouvelle bandelette dans 4 cas) et exclus de l’analyse. Sur 97 patients non réopérés, après un suivi de 5,5ans, 66 portaient des protections (68 %), avec 37 cas de résultats incomplets (n’ayant jamais été secs), 12 cas de récidive précoce de l’incontinence (<1an) et 15 cas de récidive tardive (plus d’un an après la pose). Soixante-huit pour cent des patients décrivaient des fuites importantes au moins une fois par semaine. Cinquante-trois patient étaient cependant très satisfaits (Fig. 1). Trente patients décrivaient une diminution du jet et 19 des urgenturies.

Conclusion

Dans les limites de cette série rétrospective, portant sur un début d’expérience, les résultats fonctionnels après implantation de bandelette Advance pour incontinence urinaire d’effort post-prostatectomie semblaient se dégrader légèrement sur le long terme.




 




Fig. 1
Fig. 1. 





Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.