Aspects chirurgicaux de l'insuffisance rénale chronique et transplantation. Chapitre 7 : Résultats de la transplantation rénale

10 février 2002

Mots clés : Transplantation rénale, résultat
Auteurs : Benoît G, Bitker MO
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 801-812
La mortalité en transplantation rénale est de 4% la première année essentiellement pour des raisons infectieuses. Les pertes de greffons sont de 5 à 10% essentiellement par rejets. Les années suivantes le taux de perte du greffons est d'environ 5% par an. La demi vie des reins de cadavre est de 8 ans, les résultats sont fonction des compatibilités HLA, du taux de nécroses tubulaires aiguës, de l'age du donneur. Les malades séronégatifs qui vont recevoir un rein de donneurs séropositifs ont un risque d'infection CMV plus important. L'origine de la maladie néphrologique initiale influe sur la survie du greffon en particulier en cas de hyalinose segmentaire et focale. La demi-vie des greffons des donneurs familiaux HLA semi identiques est de 15 ans et de 25 ans pour un donneur vivant HLA identique. Les résultats obtenus par les transplantations réalisées à partir de donneur vivant non apparenté sont supérieurs à ceux obtenus à partir de la greffe de rein de cadavre.