Aspects chirurgicaux de l'insuffisance rénale chronique et transplantation. Chapitre 8 : Les greffes combinées d'un rein et d'un autre organe

10 février 2002

Mots clés : transplantation rein-pancréas, transplantation multi-organes
Auteurs : Benoît G, Bitker MO
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 813-830
1) LES GREFFES COMBINEES REIN PANCREAS: La double transplantation rein pancréas est le traitement des patients insuffisants rénaux chroniques ayant un diabète insulino dépendant. Les bons donneurs de pancréas ont moins de 45 ans, ne sont pas décédés d'un accident vasculaire cérébral et ont une bonne fonction rénale. La technique de référence est celle du pancréas total drainé dans la vessie. Six heures après la greffe les malades n'ont plus besoin d'insuline. Le taux de survie à 5 ans des greffes simultanées est de 91% pour les malades, 84% pour le rein et 74% pour le pancréas. Elles évitent la récidive de la néphropathie diabétique, mais ne semblent pas améliorer les autres lésions dégénératives. Les complications vasculaires sont principalement la thrombose vasculaire. Les rejets sont 3 fois plus fréquents que dans les greffes rénales isolées. Les complications urinaires sont principalement les infections urinaires, des hématuries, des cystites liées à l'activation enzymatique. Les troubles métaboliques sont dominés par le risque d'acidose métabolique liés à la fuite bicarbonatée. Ces malades peuvent reprendre leur travail plus rapidement et ont une meilleure qualité de vie que ceux qui sont greffés d'un rein seul.
2) LES GREFFES COMBINEES REIN FOIE: L'indication des greffes combinées rein foie est soit la coexistence chez l'insuffisant rénal chronique d'une hépatopathie à évolution cirrhogène, ou la présence d'une maladie métabolique d'origine hépatique détruisant le rein. La transplantation rénale est effectuée dans la fosse iliaque droite. La survie à un an est de 78% et à 3 ans de 64%..
3) LES GREFFES COMBINEES REIN COEUR: L'indication majeure des greffes combinées rein coeur est l'association d'une coronaropathie et d'une néphropathie en rapport le plus souvent maintenant avec une retransplantation cardiaque. Leurs résultats sont moins bons que les autres greffes combinées.