Aquablation : une technique innovante pour le traitement chirurgical de l’hypertrophie bénigne de la prostate

25 novembre 2019

Auteurs : A. El hajj, J. El-asmar, N. Abdallah, G. Bustros, M. Bulbul
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 773
Objectif

L’aquablation est une technique mini-invasive innovante utilisant un jet d’eau à haute vélocité délivré par une plateforme robotisée. Le traitement est guidé par vision endoscopique et échographique transrectale simultanée. L’avantage par rapport à la RTUP est la rapidité de la résection prostatique ainsi que la préservation de l’éjaculation chez 80 à 90 % des patients.

Méthodes

Un patient de 60 ans s’est présenté pour HBP et rétention urinaire malgré traitement médical. Après rachianesthésie et position de lithotomie une sonde d’échographie endorectale est insérée. Un résectoscope robotique ou « pièce à main » Ch24 est introduit dans l’urètre. En utilisant le logiciel robotique, la planification du traitement est faite délinéant l’angle, la profondeur et les limites de la résection. Un jet d’eau de haute vélocité est déclenché par une pompe activée par la pédale. L’hémostase est réalisée par sonde à 4 voies CH24. Les ballonnets vésical et prostatique sont gonflés à 30cc et 5cc. Un système de traction continu est fixé à la sonde.

Résultats

Le temps de résection était de 4min, avec saignement minimal. À J1, la traction est enlevée et le ballonnet prostatique est dégonflé. Le lavage vésical est arrêté et la sonde urinaire enlevée deux heures plus tard. Le patient est revu à 3 mois, son résidu post-mictionnel est de 50cc, le score IPSS est de 5 et l’index de qualité de vie est de 1. Le débit urinaire maximal est à 17,5ml/sec. La fonction sexuelle et l’éjaculation étaient préservées.

Conclusion

L’aquablation est une technique robotique innovante permettant un traitement chirurgical efficace de l’adénome prostatique. L’apport de la robotique permet une planification et exécution précise du geste chirurgical en utilisant un jet d’eau à haute vélocité.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.