Apport de l'élastographie statique dans la caractérisation des syndromes de masse testiculaire

25 novembre 2012

Auteurs : A. Marsaud, C. Raffaelli, X. Carpentier, P. Arnaud, N. Mentine, M. Durand, E. Fontas, J. Amiel, D. Chevallier
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 808




 

Objectifs .– La généralisation de la pratique de l’échographie testiculaire dans la surveillance de « situations dites à risque tumoral » (azoospermie de type sécrétoire, micro-calcifications, cryptorchidie, antécédent de tumeur testiculaire…) a révélé une population de patient présentant des nodules testiculaires infra cliniques posant de réels problèmes de caractérisation (nodule bénin, malin ou à potentialité maligne). L’objectif de ce travail est d’évaluer la pertinence de l’élastographie statique (ELT) dans l’analyse des syndromes de masse testiculaire.


Méthodes .– Étude prospective monocentrique menée sur la période de aout 2008 à septembre 2011 proposant une ELT à tous les syndromes de masse testiculaire adressés pour une exploration échographique. L’appareil utilisé (Siemens®, e Sie Touch) propose une ELT statique. Deux critères ont été retenus pour notre étude : dureté (score de Itoh), perte de l’architecture du parenchyme testiculaire. L’ELT a été réalisé par un seul et même opérateur. Une confrontation avec les données anatomopathologiques de la pièce opératoire a été effectuée pour les tumeurs opérées.


Résultat .– Trente-quatre lésions testiculaires ont été analysées. 26 (76 %) tumeurs malignes (TM) (dix séminomes pures, dix TGNS, cinq tumeurs composites et un lymphome B), huit (24 %) d’origine non tumorale (NTM) (quatre hématomes, trois orchites et une ischémie). Dans 27 cas, une confrontation ELT–anatomopathologie a été réalisée (26 TM, un NTM). La malignité d’une lésion est fortement corrélée à sa dureté élastographique (SE : 96,2 % ; SP : 37,5 % ; VPP : 83 % ; VPN : 75 %), ainsi qu’à la perte de l’architecture du parenchyme testiculaire (SE : 92,3 % ; SP : 75 % ; VPP : 92,3 % ; VPN : 75 %).


Conclusion .– L’ELT semble un examen pertinent dans l’évaluation des masses testiculaires. Ce travail met en évidence des critères ELT de forte présomption de malignité. Cette nouvelle approche pourrait nous aider à mieux caractériser les nodules testiculaires infra cliniques. Un travail similaire sur ces nodules doit être proposé.




Haut de page



© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.