Améliorer le confort du chirurgien, la technique et résultats par l’utilisation de ciseaux robotisés pour la prostatectomie radicale par voie laparoscopique

25 novembre 2013

Auteurs : E. Mandron
Référence : Prog Urol, 2013, 13, 23, 1146




 

Objectifs.- Cette vidéo présente la technique d'utilisation de ciseaux robotisés tenus en main pour la réalisation de la prostatectomie radicale avec préservation nerveuse par voie laparoscopique : peut-on améliorer la gestuelle, la facilité technique, la qualité et la précision de la dissection ainsi que les résultats ?


Méthodes.- Une procédure de prostatectomie radicale a été filmée. Les différents temps d'utilisation de l'instrument sont montrés : posture de l'opérateur ; la préparation de l'instrument robotisé et sa mise en place laparoscopique ; la réalisation de la dissection des bandelettes et la section de l'urethre.


Résultats.- L'installation du ciseau est peu contraignante : robot autoclavable, branchement d'un câble à une console posée sur la colonne vidéo. Le ciseau robotisé présente sept degrés de liberté et un faible encombrement distal permettant une manipulation aisée dans le pelvis. Sa poignée ergonomique permet une position plus physiologique à l'opérateur garant d'un mieux être chirurgical. Pour des moments précis de dissection, le ciseau robotisé permet d'arriver avec la bonne angulation par rapport à la structure. L'utilisation conjointe avec le porte optique pneumatique, donne d'excellente conditions de travail.


Conclusion.- L'utilisation du ciseau robotisé laparoscopique facilite certain temps délicats de dissection des bandelettes et de l'apex. Ces instruments robotisés laparoscopiques (ciseaux et porte-aiguille) sont des éléments de réponse aux contraintes de la robotique traditionnelle (robot télémanipulé) qui certes, a répondu efficacement aux besoins ergonomiques ; mais apportant de nouveaux problèmes liés au coût, au bouleversement des habitudes du bloc opératoire et à la formation. Le robot tenu en main constitue une optimisation permettant au praticien de retrouver de la mobilité intracorporelle tout en restant dans le champ stérile au-dessus du patient. La laparoscopie continue sa route.




Haut de page



© 2013 
Publié par Elsevier Masson SAS.