Adénomectomie prostatique par chirurgie robot-assistée : étude appariée par score de propension à une série d’adénomectomie voie haute ouverte

25 novembre 2019

Auteurs : M. Blachier, S. Vienot, A. Khogeer, G. Fiard, C. Lanchon, J.A. Long
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 772
Objectif

Comparer les résultats péri-opératoires et fonctionnels d’une adénomectomie prostatique par voie haute robot-assistée (AVHRA) à ceux d’une voie ouverte (AVHO) pour des hypertrophies bénignes de la prostate (HBP) de plus de 100ml.

Méthodes

Étude rétrospective monocentrique appariée de 20 cas consécutifs d’AVH robot-assistée sur un score de propension à une série de 20 cas d’AVH ouverte rétropubienne selon Millin. Étaient retenus les patients opérés par 1 chirurgien expérimenté pour AVHRA et 2 par AVHO. Les AVHA étaient opérés de janvier 2017 à janvier 2019 (n =20), les AVHO de janvier 2006 à janvier 2019 (n =51). Une « pseudo-randomisation » par appariement sur un score de propension était réalisée en ajustant sur le volume prostatique et le score de Charlson (CCI) retenant 20 patients dans chaque groupe.

Résultats

Les 2 groupes étaient comparables en termes de volume prostatique, âge et score de Charlson. Plus de patients opérée par AVHO étaient en RAU (70 vs 29,4 %, p =0,025). Les pertes sanguines per-opératoires étaient moindres dans le groupe AVHRA vs AVHO (200 vs 500ml, p =0,021), ainsi que les durées d’hospitalisation (3,5 vs 7, p <0,001) et les durées de sonde vésicale (3 vs 5, p <0,001). Les taux de transfusions, de réhospitalisations et de complications post-opératoires étaient similaires. Aucune incontinence n’était notée. En termes de résultats fonctionnels, les scores IPSS et IPSS QOL étaient similaires (2 vs 1 et 0 vs 0, p =NS). En analyse multivariée, l’AVHRO est prédictive d’une durée de sondage et d’hospitalisation plus courtes que l’AVHO.

Conclusion

L’AVHRO permet une amélioration des durées de sondage et d’hospitalisation post-opératoires en comparaison de l’AHHO. La technique de l’AVHRO est une alternative valable à la chirurgie ouverte chez les patients ayant une HBP>100ml permettant des résultats fonctionnels post-opératoires similaires en améliorant les suites péri-opératoires. Cette technique est à opposer à d’autres techniques mini-invasives comme l’énucléation endoscopique.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.