Accès percutané du calice supérieur utilisant la technique de déplacement rénale avec l’aiguille de ponction 18 Gauge

25 novembre 2015

Auteurs : M. Lezrek, K. Bazine, H. Tazi, M. Alami
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 862-863
Objectifs

Nous présentons une vidéo de notre expérience de l’abord percutanée du pôle supérieur utilisant une technique de déplacement rénale pour rendre le calice supérieur abordable sous la 11e côte. Nous décrivons la technique de déplacement rénal avec l’aiguille de ponction 18 Gauge, et son utilisation dans différentes situations.

Méthodes

La technique de déplacement rénale est réalisée sous radioscopie ; dont les rayons sont perpendiculaires au trajet. Initialement, un calice inférieur ou moyen est ponctionné avec une aiguille 18Gauge, type trocart. Un guide hydrophile rigide est inséré pour protéger l’urothélium du bout de l’aiguille lors du déplacement. Le bout proximal de celle-ci est basculé vers la tête du patient basculant ainsi le rein caudalement par la manœuvre de levier. Secondairement, le calice supérieur est abordé et le trajet percutané de travail est réalisé.

Résultats

Le déplacement rénal a toujours été possible sur des reins jamais opérés. Néanmoins, le déplacement a échoué sur les reins fixés par les adhérences d’une chirurgie ouverte ultérieure. Un déplacement caudal a été réalisé avec un gain de quelques millimètres à quelques centimètres. En plus, il y a une légère inversion de l’axe normal du rein ; le pôle supérieur devient légèrement orienter à l’extérieur. Le groupe caliciel supérieur est plus abordable sous la 11e côte, voire même sous la 12e ; ce qui peut diminuer les risques de complications thoraciques. En plus, cette technique de déplacement rénale à l’aiguille a été utilisée pour stabiliser les reins mobiles et pour réorienter les reins mal-roté.

Conclusion

La technique de déplacement rénale à permis l’abaissement du rein rendant le calice supérieur plus accessible ; avec probablement moins de risques de complications thoraciques. Mais, elle n’est efficace que quand le rein n’est pas fixé par une chirurgie ouverte ultérieure. En plus, cette technique peut être utilisée pour une certaine réorientation de rein roté et immobiliser des reins hypermobiles.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.