Quelles eaux buvons-nous en France ?

02 juillet 2004

Mots clés : Eau, eaux, minérale, Hydratation
Auteurs : Jacques HUBERT
Référence : Progrès FMC, 2004, 14, 2, 22-25
Les eaux de boisson disponibles en France sont de trois ordres.
Si les eaux minérales naturelles ont une pureté originelle, une composition constante ; elles ne sont pas soumises aux règles de potabilité physico-chimique et peuvent avoir une minéralisation peu appropriée, surtout si elles sont consommées de façon exclusive et au long cours. Elles peuvent par contre du fait de cette minéralisation avoir certains effets thérapeutiques.
Les eaux de source ont également une pureté originelle, une qualité garantie par les analyses à leur origine (usine de traitement) ; elles ont de plus une minéralisation limitée, mais qui peut être variable pour une même marque (une même marque commercialise volontiers différentes eaux de source, et chaque eau de source peut être vendue également sous différentes étiquettes).
Les eaux de distribution ont une composition qui est contrôlée de façon régulière à leur origine (source ou usine de traitement), et de plus en plus aux points de distribution (la composition est à la disposition du consommateur). Bien que souvent traitées et chlorées, elles peuvent être en général bues sans problème tout au long d'une vie.
Dans des cas particuliers comme celui des patients lithiasiques, de la recomposition de biberons..., il est nécessaire de se référer aux mentions légales sur les étiquettes et à la composition en ions : une consommation au long cours d'une eau mal équilibrée peut avoir des conséquences défavorables