Nutrition et cancer de prostate

14 octobre 2001

Mots clés : cancer de prostate, nutrition, graisses, phytoestrogènes
Auteurs : GUY L, REMESY C, DEMIGNE C, BOITEUX JP
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 505-512
Du fait de variations géographiques importantes en terme d'incidence clinique, le cancer de prostate semble être sous la dépendance de facteurs environnementaux qui pourraient selon les cas, favoriser ou inhiber le développement de cette néoplasie. Parmi ces facteurs environnementaux, l'alimentation semble jouer un rôle non négligeable. Des arguments épidémiologiques et également expérimentaux sont en faveur du rôle de l'alimentation dans le développement du cancer prostatique. Parmi les différents nutriments, les graisses, les composés phénoliques et d'autres micronutriments tels que les vitamines ou le sélénium ont été rapportés comme pouvant avoir une action sur l'histoire naturelle du cancer de la prostate. Une revue de la littérature est effectuée en analysant les différentes actions potentielles des nutriments impliqués.