Les nouveautés 2009 sur le cancer de la prostate : les points forts de l'ASTRO, l'EAU, l'ASCO et l'AUA

29 mai 2010

Mots clés : Cancer de la prostate, dépistage, Hormonothérapie, radiothérapie, Traitement intermittent
Auteurs : L. Salomon, M. Peyromaure, P. Mongiat-Artus, F. Roset, N. Gachignard, C. Bastide, P. Richaud, P. Beuzeboc, F. Cornud, V. Molinié, M. Soulié, A. Benchikh El Fegoun
Référence : Prog Urol, 2010, 20, S61-S67, suppl. 1
En 2009, le cancer de la prostate a fait l’objet de nombreuses communications dans les congrès internationaux d’urologie, d’oncologie et de radiothérapie. L’événement majeur a été la présentation des résultats des études de dépistage de masse européenne ERSPC et américaine PLCO. Plusieurs communications concernent la prévention, l’histoire naturelle de la maladie et les nouveaux marqueurs tumoraux comme le PCa3 et le gène de fusion TMPRSS2 : ERG. L’hormonothérapie adjuvante a été évaluée chez les patients à haut risque de récidive. L’association hormonothérapie-radiothérapie permettrait de réduire la récidive biologique, la mortalité spécifique et la mortalité globale des patients porteurs d’une tumeur localement avancée. Le THI pourrait être une option chez les patients métastatiques hormono-sensibles. L’intérêt du dénosumab et du torémifène a été évalué dans la prévention du risque fracturaire sous hormonothérapie. Le mécanisme de prolifération tumorale en situation d’échappement hormonal a été précisé et 2 nouvelles molécules l’abiratérone et le MDV 3100 apparaissent prometteuses.