La rééducation urologique masculine après chirurgie prostatique ou remplacement vésical (Dernière partie)

30 juillet 2002

Mots clés : Incontinence urinaire masculine, Rééducation
Auteurs : B. Mauroy, P. Devillers, J.L. Bonnal
Référence : Progrès FMC, 2002, 12, 1, 23-26
La rééducation urologique masculine évolue donc sous deux aspects :
  • une prise en charge globale pré et post-opératoire qui, bien qu'elle ne modifie pas le résultat définitif, permet de prendre en charge le patient dans cette phase psychologiquement difficile du passage de la continence à l'incontinence transitoire et de gagner du temps par rapport à ces fuites urinaires résiduelles. Les patients opérés, pour une partie d'entre eux, sont encore en activité et ont donc beaucoup plus de raisons de garder quelques fuites liées aux efforts de leur activité professionnelle. Il faudra donc aller très loin dans la systématisatin du verrouillage périnéo-sphinctérien à l'effort.
  • des techniques rééducatives de plus en plus précises et élaborées par rapport à l'évolution chirurgicale qui complète cette dernière sur le plan urinaire mais aussi, dans certains cas, sur le plan andrologique.