La malacoplakie prostatique : à propos de trois observations

22 octobre 2001

Mots clés : Malacoplakie, corps de Michaelis et Gutmann, prostate
Auteurs : TISSEAU L, ZINI L, LEMAITRE L, BISERTE J, GOSSELIN B, LEROY X
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 597-599
La malacoplakie prostatique est rare. Nous rapportons 3 cas chez des patients âgés de 54 à 75 ans. Les symptômes observés étaient peu spécifiques (dysurie, pollakiurie), en rapport avec une augmentation du volume prostatique parfois suspecte. L'échographie révélait dans les trois cas la présence de nodules hypoéchogènes. Seule l'étude anatomo-pathologique de la lésion permettait d'affirmer le diagnostic de malacoplakie par la présence de corps de Michaelis-Gutmann au sein d'histiocytes composant une réaction inflammatoire granulomateuse. La malacoplakie est une réaction inflammatoire granulomateuse le plus souvent secondaire à une infection par E.Coli. Elle peut mimer radiologiquement et cliniquement une tumeur maligne. Le traitement par antibiothérapie prolongée permet une disparition de la symptomatologie.